Les nouvelles formes des collectifs

REVUE RÉSEAUX

On imagine souvent qu'Internet permet de substituer à la sociabilité réelle, une sociabilité virtuelle,c'est-à-dire des échanges qui ne seraient pas ceux des individus mais ceux de leur avatars, échanges qui auraient ainsi perdus toute inscription dans un environnement social. L'observation sociologique montre que le virtuel ne remplace pas le réel. Internet, comme média relationnel peut permettre de construire des liens sociaux nouveaux, mais surtout de mettre en place des formes nouvelles de collectif, d'organiser différemment les liens.
Dans certains cas, le monde en ligne permet de construire un lien qui n'existait pas, dans d'autres, internet donne de nouvelles ressources pour coopérer, mener une action collective. Ces nouvelles formes se manifestent dans de sphères très différentes : relations amicales, activités amateurs, activités professionnelles, vie politique. Les sciences sociales utilisent aujourd'hui des outils très différents pour étudier ces nouvelles formes des collectifs : enquête quantitative auprès des internautes, monographie, observation participante, parfois appelée cyber anthropologie.
Ce numéro s'inscrit donc dans une tradition de recherche largement développée dans Réseaux, sa spécificité vient de la volonté de s'intéresser à des terrains qui ont été en fait peu explorés et qui concernent moins le net que la sociabilité et la coopération dans différents mondes. Se fait-on vraiment des amis sur le net ? Est-on affranchi des processus habituels d'apprivoisement, de construction du lien ? La proximité géographique est-elle évacuée ? Les communautés en ligne constituent-elles dans la production scientifique ou l'innovation technique, de nouvelles formes de collectifs associant des acteurs hétérogènes, auteurs et évaluateurs dans un cas, développeurs et clients technophiles dans un autre. Enfin, Internet permet des formes un peu différente d'engagement politique. Signer une pétition en ligne peut permettre de donner une certaine visibilité à son engagement, de le justifier.

Version papier : 22,40 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Réseaux n°RSX
Parution : janvier 2011
ISBN : 9782707166586
Nb de pages : 232
Dimensions : 160 * 240 mm
Façonnage : Broché

REVUE RÉSEAUX

La revue Réseaux.Communication - Technologie - Société, créée en 1982 par Patrice Flichy et Paul Beaud, s'intéresse à l'ensemble du champ de la communication en s'axant tout particulièrement sur les télécommunications. Les mass-médias et l'informatique sont également abordés. La télévision a notamment constitué le thème d'un nombre important de numéros. La réflexion sur la communication étant à l'origine de nombreux débats au sein des sciences sociales, des numéros sont aussi consacrés à des questions d'ordre théorique ou méthodologique. Bien qu'orienté plutôt vers la sociologie, Réseaux souhaite traiter les problèmes de la communication de façon pluridisciplinaire.

Table des matières

Les auteurs
Présentation,
par Patrice Flichy
Dossier : Les nouvelles formes des collectifs
• Les amitiés virtuelles dans la vie réelle : profils, motifs et modalités de construction, par Virginie Lethiais et Karine Roudault
• Il était une fois « pp7 », ou la naissance d’un groupe sur l’Internet : retour sur la socialisation en ligne d’une communauté étudiante, par Stéphane Vial
• Rendre public le processus d’évaluation de la recherche. Émergence de nouvelles pratiques d’écriture et de lecture de la science : l’exemple d’une revue scientifique du Web 2.0, par Muriel Lefebvre
• Innovation avec l’usager et plateformes collaboratives : des modes d’engagement hétérogènes, par Benoît Lelong et Émile Gayoso
• Enjeux, jeux et usages d’une pétition politique en ligne : la « pétition Vauzelle » , par Robert Boure et Franck Bousquet
Varia
• Le cas d’un modèle hybride de centre d’appels : entre rationalisation et réappropriation professionnelle, par Jérôme Cihuelo
• La légitimation du rôle présidentiel de Vladimir Poutine : dispositif médiatique et fabrication de l’image du « bon tsar », par Véra Nikolski
Notes de lecture
• Cécile Méadel, Quantifier le public. Histoire des mesures d’audience de la radio et de la télévision, Paris, Economica, 2010, par Guillaume Goasdoué
• Dominique Marchetti, Quand la santé devient médiatique. Les logiques de production dans la presse, Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble, coll. « Communication média et société », 2010, par Marjorie Bied
• Pierre Moeglin, Les industries éducatives, Paris, Presses Universitaires de France, « Que sais-je ? », 2010, par Samuel Coavoux
Résumés/Abstracts.