Les aventures de la marchandise
Pour une nouvelle critique de la valeur

Anselm JAPPE

Initialement publié en 2003, ce livre présente de manière à la fois précise et tranchante le courant de critique sociale connu sous le nom de « critique de la valeur » et initié en Allemagne par Robert Kurz dans les années 1980. Procédant à une relecture de l’œuvre de Marx bien différente de celle donnée par la quasi-totalité des marxismes historiques, ce courant propose des conceptions radicalement critiques de la société capitaliste, tout entière régie par la marchandise, l’argent et le travail.
Anselm Jappe insiste notamment sur un aspect aussi central que contesté de la « critique de la valeur » : l’affirmation selon laquelle, depuis plusieurs décennies, le capitalisme est entré dans une crise qui n’est plus cyclique, mais terminale. Si la société fondée sur la marchandise et son fétichisme, sur la valeur créée par le côté abstrait du travail et représentée dans l’argent, touche maintenant à sa limite historique, cela est dû au fait que sa contradiction centrale – qu’elle porte en elle depuis ses origines – est arrivée à un point de non-retour : le remplacement du travail vivant, seule source de la « valeur », par des outils technologiques de plus en plus sophistiqués.

Version papier : 12 €
Version numérique : 11,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°475
Parution : septembre 2017
ISBN : 9782707197061
Nb de pages : 350
Dimensions : 125 * 190 mm
ISBN numérique : 9782707197870
Format : EPUB

Anselm JAPPE

Anselm Jappe est notamment l’auteur de Guy Debord (1993, réédition 2001), Les Aventures de la marchandise (2003, réédition 2017), L’Avant-garde inacceptable (2004) et Crédit à mort (2011).

Table des matières


Préface à la nouvelle édition
Introduction. Le monde est-il une marchandise ?

Remarque sur les traductions utilisées
Notes
1. La marchandise, cette inconnue
La double nature de la marchandise
L’abstraction réelle
La valeur contre la communauté humaine
La richesse au temps de la société marchande
Notes
2. Critique du travail
Catégories historiques et catégories logiques
Le sujet automate
Ce que les épigones ont fait de la théorie de Marx
Le travail est une catégorie capitaliste
Notes
3. La crise de la société marchande
La valeur en crise
Travail productif et travail improductif
Le capital fictif
La politique n’est pas une solution
Notes
4. Histoire et métaphysique de la marchandise
La métaphysique et les « contradictions réelles »
L’histoire réelle de la société marchande : l’Antiquité
L’histoire réelle de la société marchande : l’époque moderne
Critique du progrès, de l’économie et du sujet
Critique de l’économie tout court
Notes
5. Le fétichisme et l’anthropologie
La valeur comme projection
Le don au lieu de la valeur
À cheval volé...
Notes
Conclusion. De quelques faux amis
Critique du néolibéralisme ou critique du capitalisme ?
Donner vaut-il mieux que vendre ?
La dernière mascarade du marxisme traditionnel
Sortir de la société marchande
Notes
Bibliographie
Œuvres de Marx
Œuvres d’autres auteurs.

Droits étrangers

THE ADVENTURES OF MERCHANDISE
In favor of a new analysis of value

It has become commonplace to say that the world is not for sale, that we must refuse the commodification of life. But nobody dares confront the central problem – where exactly are the roots of this lie, this perversion of reality that we lay at the door of money and consumption?
Returning to Marx’s analysis of the fetishism of market value, Anselm Jappe shows to what extent it remains a salient point for understanding our times.
An essential critique of neoliberalism, Les Aventures de la marchandise defuses pretenses and lies to finally provide an understanding of what fuels this persistent, accepted alienation.


Anselm Jappe is a Marxist theorist and a specialist on Guy Debord. He is the author of Guy Debord (Denoël, 2001) and Crédit à mort (Lignes, 2004).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com