La politique en France de 1940 à nos jours

Alain GARRIGOU

Alain Garrigou retrace ici l’histoire politique récente de la France selon une vision globale de notre temps, saturé par les médias et pourtant souvent dominé par l’amnésie. Il se propose d’en donner des instruments factuels et conceptuels. Il a pour ambition de réaliser une autobiographie collective des générations d’aujourd’hui, des plus anciennes qui ont vécu toute la séquence envisagée (1940 à nos jours) jusqu’aux plus jeunes qui vivent dans le présent, avec les schèmes et souvenirs de leurs aînés. En ce sens, la réflexion s’attache à ce monde que nous habitons, mais qui tout aussi bien nous habite.
L’ouvrage est organisé selon un ordre chronologique nécessaire à des étudiants et à tous les lecteurs soucieux de situer les noms et les faits qui ont marqué l’histoire du pays depuis trois quarts de siècle, une histoire riche, mouvementée, scandée par une succession de « crises ». Toutefois, le récit rompt avec les façons classiques et commodes de découper le temps politique, mêmes justifiées comme 1945, 1958 ou 1981, afin de mieux mettre en perspective les enchaînements et les causes.

Version papier : 29,50 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Grands Repères Manuels n°MRP
Parution : février 2017
ISBN : 9782707154446
Nb de pages : 528
Dimensions : 155 * 240 mm

Alain GARRIGOU

Alain GARRIGOU

Alain Garrigou, agrégé d’histoire et de science politique, est professeur à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense. Il a notamment publiéLe Vote et la vertu (Presses de Sciences Po, 1992 ; rééd. poche Histoire sociale du suffrage universel en France, 1848-2000, Seuil, « Points », 2002), Norbert Elias, la politique et l’histoire (dir. avec Bernard Lacroix, La Découverte, 1997), Les Élites contre la République (La Découverte, 2001), L’Ivresse des sondages (La Découverte, 2006), Mourir pour des idées (Les Belles Lettres, 2010) et Manuel anti-sondages (avec Richard Brousse, La ville brûle, 2012). Il a fondé l’Observatoire des sondages (2009) et collabore au Monde diplomatique sur son blog « Régime d’opinion ».

Table des matières

Remerciements
Introduction
1. L’analyse sociale de la politique
2. Les trois états de l’histoire
L’histoire narrative - L’histoire mémoire - L’histoire objectivée
3. D’une crise à l’autre (1940-2016)
Une société clivée - Une société bloquée - Une société impériale
Première partie : Fin d'une société impériale et modernisation
I / La France de Vichy (1940-1944)

1. L’« État français »
La chute de la République - Un régime autoritaire
Encadré : Philippe Pétain : un chef charismatique

2. Les orientations politiques de Vichy
La « Révolution nationale » - Les formes de la Collaboration
3. La fin de Vichy : illusions et obstination
Un fascisme d’occupation - L’État milicien
Encadré : Les Français, Vichy et l’Occupation

II / Résistance et libération (1940-1946)
1. De l’insoumission à la Résistance
Dissidents et réfractaires - Une unification difficile et inachevée
Encadré : De Gaulle et l’illusion biographique
Encadré : Des convergences entre Vichy et la Résistance ?

2. Le Gouvernement provisoire
La libération du territoire - Refondation républicaine - Conclusion : héritages
Encadré : Organisation du syndicalisme

III / La IVe République (1946-1958)
1. La restauration du parlementarisme
Parlementarisme et multipartisme - Instabilité gouvernementale
Encadré : Le PCF entre parlementarisme et guerre froide
Encadré : L’expérience Mendès France
Encadré : Le poujadisme

2. Les épreuves
Croissance et tensions sociales - La décolonisation - La crise de mai 1958
Encadré : La vision conspirative

Conclusion
IV / La République plébiscitaire de Charles De Gaulle (1958-1962)
1. Genèse des institutions de la Ve République
Le compromis constitutionnel - L’installation d’un nouveau pouvoir - Un présidentialisme plébiscitaire
Encadré : Télévision et politique

2. Le redressement national
Réorientations politiques - Le règlement de la question algérienne
Conclusion

Deuxième partie : Consensus modernisateur et tentions politiques
V / Croissance et conservatisme sous Charles De Gaulle (1962-1969)

1. Présidentialisme et majorité parlementaire
Le tournant de l’automne 1962 - Un gouvernement d’autorité
2. Les grands desseins gaulliens
La France dans le monde - La croissance et ses déséquilibres
Encadré : Le syndicalisme de la croissance
3. Des oppositions et une majorité
Les oppositions face à de Gaulle - La crise de Mai 68 - L’après-Mai 68 et le référendum de 1969
Encadré : Révélation publique des sondages
Encadré : Les interprétations de Mai 68

VI / Le septennat inachevé de Georges Pompidou (1969-1974)
1. L’après-gaullisme
La succession présidentielle - « Ouverture » et « nouvelle société »
2. Les grandes manœuvres partisanes
Les stratégies des oppositions - Les tensions majoritaires et le tournant conservateur
Conclusion
VII / Le septennat de Valéry Giscard d'Estaing et la crise (1974-1981)
1. Présidentialisme et coalition majoritaire
Changement politique et relève - Transition politique et crise économique
Encadré : Débats télévisés
Encadré : Grandes écoles et politique

2. Contraintes économiques et incertitudes politiques
L’inflexion gestionnaire : les gouvernements Barre - Crise et repli conservateur
Encadré : Élections intermédiaires
Encadré : La réglementation des sondages

VIII / François Mitterrand et la gauche au pouvoir (1981-1986)
1. Changer
L’alternance - Un chantier de réformes
2. Durer
Protestations et mobilisations - Le tournant gestionnaire - Les élections législatives de 1986
Encadré : Le cumul des mandats
Troisième partie : Alternances sans alternative
IX / La première cohabitation : François Mitterrand de Jacques Chirac (1986-1988)

1. Une configuration politique inédite
Les arrangements de la cohabitation - Les phases de l’épreuve de force
Encadré : Les scandales politiques

2. Libéralisation et privatisations
Tournant et continuité du libéralisme économique - Privatisations et contrôle dans les médias
L’élection présidentielle de 1988

X / François Mitterrand : transitions (1988-1993)
1. Calculs et consensus : le gouvernement Rocard
Une majorité relative - Urgences et priorités - Embellie économique et protestations sectorielles
2. La politique dans tous ses états : les partis politiques en crise
Le contrôle du RPR - La marginalisation du PCF - Conflits internes au PS - Cycles électoraux et abstentionnisme
Encadré : La montée de l’abstentionnisme
3. La France dans le nouvel ordre mondial
L’Europe après la guerre froide - Le Proche-Orient et la guerre du Golfe - La nouvelle crise des Balkans
Encadré : L’Europe de Maastricht

4. Gouvernements en difficulté
La déconfiture du gouvernement Cresson - Au bout de la législature : le gouvernement Bérégovoy
XI / La deuxième cohabitation : François Mitterrand et Édouard Balladur (1993-1995)
1. Une cohabitation tempérée
Arrangements au sommet - Libéralisme et compromis
2. Le regain des luttes de succession
À gauche, le PS et ses alliés rivaux - La guerre de succession à droite - Fin de règne
Encadré : Secrets inavouables

XII / Le septennat avorté : la présidence de Jacques Chirac (1995-1997)
1. La concentration de l’autorité
Le gouvernement Juppé - Politique étrangère et terrorisme
Encadré : Le contrôle des comptes de campagne
2. Le libéralisme et la rigueur
Un cinglant échec - Confusion et dissolution
Encadré : Les intellectuels en politique

XIII / La longue cohabitation de Jacques Chirac et Lionel Jospin (1997-2002)
1. La configuration cohabitationnelle
Le gouvernement de la « gauche plurielle » - L’aménagement de la cohabitation
2. La compétition politique à couvert
Luttes politiques masquées - La montée de la question sécuritaire - L’élection présidentielle de 2002
XIV / Revanche et faiblesse : le quinquennat de Jacques Chirac (2002-2007)
1. Une apparente domination sans partage
Majorité présidentielle - La division du travail politique
Encadré : Les transformations du vote ouvrier
Encadré : Le phénomène FN
Encadré : Patronat et politique
Encadré : L’Europe en doute

2. Luttes politiques confuses
Le gouvernement de Villepin - La campagne présidentielle
Encadré : La politique de l’emploi

XV / Une tentative néolibérale : la présidence de Nicolas Sarkozy (2007-2012)
1. Les habits neufs de la droite
La conquête du pouvoir - L’hyperprésidentialisme
Encadré : La « pipolisation » de la politique
2. Réforme libérale et ordre social
La redéfinition de l’espace étatique - Le défi du krach de l’automne 2008
Encadré : Le nouveau management public
Encadré : Syndicalisme de crise, crise du syndicalisme

3. Les difficultés d’une auto-succession
Une fin difficile de quinquennat - Bilan de l’hyperprésidentialisme
Encadré : Le financement public des partis politiques

XVI / François Hollande : le pouvoir et l'impuissance (2012-2017)
1. Le gouvernement des incertitudes
Le présidentialisme continué - Quelle orientation politique ?
Encadré : La parité en politique

2. Guerre et terrorisme
Une politique interventionniste - Le choc terroriste
3. La puissance et l’impuissance
L’Europe en crise - Dans le maelström
Encadré : Faiblesse syndicale, force sociale
Encadré : Les élections primaires

Conclusion / Mondialisation et crise politique
1. Politique et société
2. Blocage et conflit
3. La politique autophage
Liste des sigles
Repères bibliographiques
Repères filmographiques
Index des noms propres
Index des notions.