La notion de société civile

Gautier PIROTTE

Décriée pour son manque de clarté sémantique, voire pour son faible intérêt scientifique, la notion de société civile est pourtant bien présente dans de multiples discours. Elle fut particulièrement mobilisée au cours des dernières campagnes électorales françaises sans pour autant que ses contours soient toujours clairement définis par ses utilisateurs, analystes, politiques ou médias.
Que faut-il entendre dès lors par société civile ? Quelles sont les conceptions diverses et multiples dont elle a fait l’objet jusqu’ici ? Quelle est sa réelle utilité dans l’analyse des relations sociales et politiques contemporaines ? Quels débats soulève-t-elle plus particulièrement ? Quels enjeux se nouent désormais autour de cette notion tant dans le fonctionnement de nos démocraties que dans les relations Nord/Sud ? À l’heure de la mondialisation, une société civile planétaire est-elle possible ? Telles sont les questions principales que cet ouvrage aborde.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°482
Parution : mars 2018
ISBN : 9782707199614
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Gautier PIROTTE

Gautier Pirotte, est docteur en sociologie et professeur de socio-anthropologie du développement à l'université de Liège. Ses travaux abordent, au-delà des sociétés civiles du Nord, comme du Sud, les pratiques de coopérationrecherches portent sur les secteurs associatifs d’Afrique subsaharienne et d’Europe de l’Est.

Extraits presse


« Si la notion de société civile est problématique, celle de société civile mondiale l'est encore davantage. Le nombre d'ONG internationales a beaucoup augmenté depuis les années 1980 et certaines d'entre elles ont obtenu des succés notables; mais leur ancrage est encore trop occidental, voire anglo-saxon, pour que l'on puisse imaginer que cette "société civile mondiale" parle au nom du monde chinois ou musulman. Au final, l'intérêt de l'ouvrage de Gautier Pirotte, en raison de son scepticisme ouvert, est de convaincre que la notion de société civile a beau être évasive, elle n'en désigne pas moins "quelque chose" qui mérite l'attention de la communauté scientifique. »
PARUTIONS.COM

« En puisant dans la philosophie politique, la sociologue, l'histoire, la science politique, Gautier Pirotte propose une synthèse personnelletrès enrichissante autour de la notion de société civile. »
MELCHIOR

« Utilisée tant par les forces de l'argent que par les mouvements qui s'opposent à elles, la notion de société civile à de quoi dérouter. Correspond-elle à un "tissu associatif", auquel cas se pose immédiatement la question des finalités de celui-ci (renforcer la démocratie ou bien la dévoyer, comme dans le cas d'"associations" d'extrême droite) ? Est-ce plutôt assimilable à un "espace public" de délibération ? Dans tous les cas, il reste à penser les rapports de cette société civile avec la sphère des échanges économiques, fondamentalement clivée autour de la propriété privée et du pouvoir d'État. En remontant jusqu'à l'Antiquité grecque, le sociologue Gautier Pirotte déploie la notion dans toutes ses dimensions contradictoires, donnant ainsi profondeur et acuité aux débats actuels sur l'émergence d'une "société civile internationale". »
L'HUMANITÉ

15/03/2007 -

 

Table des matières

Introduction
A - Évolution de la notion de société civile
I / Communauté politique et civilisation

Koinonia politike et societas civilis
La communauté des chrétiens
II / Considérations modernes
Société civile et état de nature
Société civile marchande
Le contre-pouvoir de la société civile
Le moment hégélien
Exploitation, hégémonie et révolution
III / Mouvement social et tiers-secteur
Mouvements ouvriers et économie sociale
Déclin et regain civiliste au XXe siècle
B - Usages sociaux et politiques contemporains
IV / Citoyens, démocratie participative et espaces publics

Associations et production de capitaux sociaux
La notion de capital social - Les limites de l'approche associative
La dimension normative
La notion d'espace public
Citoyen et démocratie participative
V / La société civile dans les politiques de développement
L'État, moteur de la modernisation
Crises des États développeurs et crise du développement
De la bonne gouvernance à la cogouvernance - Démocratisation du développement, développement de la démocratie
Les organisations de la société civile au coeur du développement
Les objectifs du millénaire - Les Documents stratégiques de réduction de la pauvreté(DSRP) et les accords de Cotonou
Les limites d'un développement participatif
VI / Vers une société civile globale ?
Existe-t-il des sociétés civiles non occidentales ?
Une société civile internationale ?
Le succès des organisations non-gouvernementales - La révolution associative globale - L'alliance opportune des ONG et des altermondialistes - Les facteurs favorables à une société civile internationale - Les obstacles à une société civilie internationale
Le consommateur citoyen : une fausse piste ?
Conclusion
Repères bibliographiques
Repères Internet.