La maison éternelle
Une saga de la Révolution russe

Yuri SLEZKINE

Après la révolution de 1917, le nouveau pouvoir soviétique s’engagea résolument dans la destruction de l’ancien monde et dans la construction du socialisme. Dans le même temps, il construisit à Moscou sa propre maison, sur le site d’un ancien marécage, près de la Moskova. Cet ensemble de 505 appartements équipés, modèle d’« organisation communiste de la vie quotidienne », offrait aux hauts représentants du pouvoir bolchevique ainsi qu’à leur famille tous les services : une banque, une bibliothèque, un réfectoire, un théâtre, un bureau de poste, un court de tennis, etc.
Ce livre est l’histoire de cette « maison éternelle », et de tous ceux, hommes, femmes et enfants, qui y ont vécu. Cette grande saga familiale raconte la conversion au bolchevisme des socialistes de la première génération, elle relate l’exécution ou l’emprisonnement de 800 d’entre eux pour trahison pendant les Grandes Purges des années 1937-1938, et s’achève par la foi perdue de leurs enfants, et la fin de l’Union soviétique.
Élaboré à partir de sources largement inédites, de lettres, journaux intimes, mémoires et de centaines de photographies, La Maison éternelle est une épopée qui raconte l’histoire de la révolution russe comme personne ne l’avait fait auparavant. Un texte-fleuve dans la grande tradition de L. Tolstoï, A. Soljenitsyne ou V. Grossman, mais aussi un immense livre d’histoire qui éclaire d’un jour nouveau les rapports complexes entre bolchevisme et millénarisme.

Version papier : 27 €
Version numérique : 17,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Hors collection Sciences Humaines
Parution : septembre 2017
ISBN : 9782707194312
Nb de pages : 1296
Dimensions : 154 * 240 mm
ISBN numérique : 9782707197917
Format : EPUB

Yuri SLEZKINE

Yuri SLEZKINE

Yuri Slezkine est professeur d’histoire et directeur de l’Institut d’études slaves, est-européenes et eurasiennes à l’université de Californie, à Berkeley. Il est l’auteur de Arctic Mirrors : Russia and the Small Peoples of the North (Cornell University Press, 1996) et a codirigé l’ouvrage In the Shadow of Revolution : Life Stories of Russian Women from 1917 to the Second World War (Princeton University Press, 2000).

Extraits presse

Ce sera assurément le livre du centenaire d’Octobre 1917 – dont la réception risque de surpasser celle de l’ouvrage précédent du même auteur, Le siècle juif –, le livre qui aura droit au plus grand nombre de recensions. Il faut admettre qu’aborder la Révolution russe par l’histoire de la maison où logèrent ses acteurs et la nomenklatura naissante est une formidable entrée en matière. Inspirée du roman du Moscou de l’ère brejnevienne, La maison du quai, de Yuri Trifonov, The House of Government est aussi un clin d’œil à La vie mode d’emploi de Perec.

27/09/2017 - Sonia Combe - En attendant Nadeau

 

À l'occasion du centenaire de la Révolution russe, [Yuri Slezkine] livre une immense méditation sur l'écriture de l'Histoire, où se croisent mouvement d'ensemble et péripéties individuelles. […] Au fil de ce millier de pages, l'agitation de ces existences minuscules fait peu à peu corps avec l'Histoire ; de la même manière qu'elles sont l'âme même de l'intrigante Maison.
Le parti pris narratif, qui fait de La Maison Eternelle une véritable épopée romanesque, richement illustrée et appuyée sur un travail de documentation inédit, évite l'illusion rétrospective de l'historiographie traditionnelle : celle qui projette sur les protagonistes un savoir qu'ils ne possédaient que dans la forme de la foi ou du rêve. C'est à la compréhension fine des mécanismes de cette foi révolutionnaire, constamment mise en parallèle avec la foi millénariste, juive et chrétienne, que nous invite Slezkine, faisant le récit d'une immense et insurmontable contradiction, hantée par la mort et la terreur : celle d'un Accomplissement inéluctable – la société sans classe – qu'il faut pourtant hâter.

01/11/2017 - Philippe Chevallier - Philosophie Magazine

 

L’Américain Yuri Slezkine, de l’université de Berkeley (Californie), raconte l’histoire de l’Union soviétique défunte à travers la Maison du gouvernement à Moscou, édifiée au début des années 1930 pour abriter les proches du régime communiste. Un essai à la Perec pour ressuciter le monde des bolcheviks à travers les travaux et les jours d’une élite, bientôt vouée en partie à la disparition par la terreur stalinienne, mais qui vit, aime, écrit et travaille. Cette exploration du passé par la sphère intime découvre des pans inconnus de l’« homme nouveau » dont rêvaient les révolutionnaires d’Octobre.

26/10/2017 - Nicolas Weill - Le Monde

 

Table des matières


Introduction
Remerciements
Livre 1 : En route

Partie 1 : Anticipation
1. Le Marécage
2. Les prédicateurs
3. La foi
Partie 2 : Accomplissement
4. Le Grand Jour
5. Le Dernier Combat
6. La Cité nouvelle
7. La Grande Déception
8. La ligne du Parti
Livre II : À la maison
Partie 3 : La seconde venue

9. La maison éternelle
10.Les nouveaux locataires
11. Les fondations économiques
12. Les terres vierges
13. La substance idéologique
Partie 4 : Le règne des saints
14. La vie nouvelle
15. Les jours de repos
16. Les maisons de repos
17. Les proches
18. Le centre du monde
19. La petitesse de l’existence
20. La pensée de la mort
21. L’enfance heureuse
22. Les hommes nouveaux
Livre III : Au tribunal
Partie 5 : Le Jugement dernier
23. Le coup de téléphone
24. L’aveu de culpabilité
25. La vallée des morts
26. On frappe à la porte
27. Les gens bien
28. La peine suprême
Partie 6 : La vie après
29. La fin de l’enfance
30. La persistance du bonheur
31. Vers la guerre
32. Le retour
33. La fin
Épilogue : La Maison du quai
Appendice : Liste partielle des locataires
Notes.