Léo Ferré, toujours vivant

Pascal BONIFACE

« Il faudra réécrire l’histoire littéraire un peu différemment à cause de Léo Ferré », proclamait Aragon. Auteur-compositeur-interprète d’exception, souvent éclipsé dans la mémoire collective par Brel ou Brassens, Léo Ferré a pourtant écrit quelques-unes des plus belles chansons du répertoire français –Avec le temps, La Mémoire et la Mer pour les plus connues. Il est aussi celui qui a le plus, et le mieux, mis en musique les autres poètes français, de Baudelaire à Verlaine et Rimbaud, en passant par Apollinaire, Aragon, Rutebeuf et Villon.
Sa carrière se serait-elle limitée aux années 1950-1960, elle aurait suffi à faire œuvre. Mais l’histoire de Léo Ferré ne s’arrête pas là : après 68, il renouvelle son répertoire en se produisant avec des groupes de pop, puis dirige des orchestres symphoniques, faisant ainsi découvrir à un jeune public la musique classique. Le chanteur anarchiste connaît alors une véritable renaissance, incarnant beaucoup plus que d’autres l’esprit de la révolte des années 1970.
Pascal Boniface redonne ici à l’auteur des Anarchistes et de C’est extra toute sa place dans l’histoire de la musique et de la poésie de son temps. Ce livre est aussi une réflexion sur la trajectoire personnelle et les engagements politiques de l’un des plus grands poètes français du XXe siècle.

Version papier : 9 €
Version numérique : 8,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Essais n°484
Parution : mars 2018
ISBN : 9782707199577
Nb de pages : 192
Dimensions : 125 * 190 mm
ISBN numérique : 9782348035494
Format : EPUB

Pascal BONIFACE

Pascal Boniface, directeur de l'IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques), est l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages.

Table des matières

Avant-propos
I / « Ma vie est un slalom »

La jeunesse : les temps sont difficiles
La vedette du music-hall
L'été 68
La musique dans la rue
II / « Ni dieu ni maître »
« Y'en a pas un sur cent »
« Merde à la mafia »
« Elle était belle comme la révolte »
« Épique époque »
La vraie « idole des jeunes »
L'anar à la Rolls
« Mon camarade »
III / « Un géant dans le siècle »
« Du vison en haut des quilles »
« Je suis dicté »
« Slameurs, vos papiers ! »
« Ce sont de drôles de types »
« Souvent la musique me prend comme une mer »
Brel, Brassens, Ferré
Discographie officielle Studio
Bibliographie.