L'énigme grecque
Histoire d'un miracle économique (VIe-IIIe siècle avant J.-C.)

Josiah OBER

Pourquoi refaire l’histoire de la Grèce classique, du VIe siècle av. J.-C. à Alexandre le Grand ? D’abord, parce que l’on dispose d’une masse d’informations nouvelles sur les 1 035 cités-États qui s’étendaient de l’Espagne à la mer Noire, des données exploitées ici pour la première fois de manière systématique. Ensuite, parce que, contrairement à ce que les historiens ont longtemps cru, le monde grec a connu une croissance économique qui restera sans équivalent jusqu’à la Renaissance, rendue possible par l’invention de la démocratie et des droits civiques, sur fond d’innovations institutionnelles, techniques et culturelles (théâtre, philosophie, mathématiques, etc.) permanentes. Enfin, parce que les Grecs ont expérimenté toutes les ressources de la démocratie : élection, limitation des mandats, tirage au sort, etc. Ils ont réfléchi aux relations entre citoyens et dirigeants, au rôle des experts, aux moyens de réduire le pouvoir de nuisance des démagogues, à la place de la religion. Autant de questions qui sont à l’origine de l’« efflorescence grecque » et au cœur du débat démocratique actuel.
Pour Josiah Ober, il est important de savoir comment les Grecs eux-mêmes pensaient leur système politique, leur économie : Aristote ou Thucydide sont non seulement des informateurs précieux, mais aussi des partenaires de pensée. Sans négliger l’histoire événementielle : le lecteur est plongé dans les guerres avec le redoutable Grand Roi perse, assiste aux péripéties de la guerre du Péloponnèse qui oppose Sparte à Athènes. On comprendra mieux comment Philippe II de Macédoine puis son fils Alexandre le Grand ont pu, grâce à l’héritage des cités grecques, construire un gigantesque empire qui s’étendra jusqu’aux rives de l’Indus.

Version papier : 27 €
Version numérique : 15,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de Paulin ISMARD
Traduit par Philippe PIGNARRE
Collection : Hors collection Sciences Humaines
Parution : mars 2017
ISBN : 9782707189042
Nb de pages : 450
Dimensions : 155 * 240 mm
ISBN numérique : 9782707195210
Format : EPUB

Josiah OBER

Josiah Ober est professeur de sciences politiques et d'histoire classique à l'université Stanford.

Table des matières


Préface. Les fourmis de Palo Alto parlent grec, par Paulin Ismard
Introduction
1. L’efflorescence de la Grèce classique

Belle Grèce, triste relique
L’efflorescence de la Grèce classique
Petits États, autorité dispersée
Spécialisation, innovation et destruction créatrice
Connaissance, institutions, culture
Chute et persistance
2. Des fourmis autour d’un étang
Une écologie des cités-États
La population et sa répartition
Ressemblances
Différences
3. Animaux politiques. Une théorie de la coopération décentralisée
Les animaux politiques d’Aristote
Coopération centralisée versus dispersée
Hobbes versus Aristote
Les fourmis et l’échange d’informations
Les limites de l’analogie entre les fourmis et les Grecs
Motiver la coopération entre étrangers
4. La richesse de l’Hellade. Mesurer l’efflorescence
Le développement grec prémoderne normal
Autres critères de comparaison
Une forte croissance globale et par habitant
Une population urbaine, dense et en bonne santé
Une répartition équitable de la richesse et des revenus
Conclusions
5. Expliquer la prospérité de l’Hellade. Règles justes et concurrence
Bilan
Hypothèses explicatives
Climat, paysage, situation, exploitation
Règles justes, investissement en capital et coûts de transaction
Concurrence, innovation et coopération rationnelle
Perspective
6. Citoyenneté et spécialisation avant 500 av. J.-C.
Avant la citoyenneté : la Grèce de l’âge du bronze et du début de l’âge du fer
Modéliser l’émergence du cadre de la polis
L’âge de l’expansion
Sparte : les réformes de Lycurgue, du VIIe au VIe siècles av. J.-C.
Athènes : les réformes de Solon, 594 av. J.-C.
Des États citoyens
7. De la tyrannie à la démocratie, 550-465 av. J.-C.
Tyrannicides
La révolution athénienne
Fédéralisme démocratique
Les institutions athéniennes et la performance de l’État, 506-478 av. J.-C.
Comment expliquer les performances de l’État athénien
La Sicile à la fin du VIe siècle et au début du Ve siècle av. J.-C.
Syracuse sous les tyrans
La Sicile après les tyrans
La démocratie à Syracuse
Expliquer la richesse de la Sicile
8. L’âge d’or de l’empire, 478-404 av. J.-C.
Guerre préventive
Problèmes avec Sparte
L’Empire athénien
L’économie de l’empire
Les théories grecques de la richesse, du pouvoir et de la politique
La guerre du Péloponnèse jusqu’en 416 av. J.-C.
Athènes versus Syracuse
La phase finale de la guerre
9. Désordre et croissance, 403-340 av. J.-C.
Un monde d’après-guerre
L’échec de l’Empire spartiate
Innovations institutionnelles et culture civique à Athènes
Confusion et désordre : la Grèce continentale et égéenne jusqu’en 352 av. J.-C.
Expansion et intégration
L’accès ouvert aux institutions à Athènes
Expertise et performance de l’État
Chute et essor de Syracuse et de la Sicile grecque
Les Grecs anatoliens sous domination perse
10. La chute politique, 359-334 av. J.-C. La fin de la période classique
Se tourner vers l’avenir
Les « opportunistes »
La Macédoine avant Philippe
Philippe et l’essor de la Macédoine (359-346 av. J.-C.)
Jusqu’à Chéronée (346-336 av. J.-C.)
La ligue de Corinthe
Expliquer les succès de Philippe
Philippe et Alexandre, entre Aristote et Hobbes
11. Destruction créatrice et immortalité
Tombée, grande…
…mais pourquoi immortelle ?
La campagne d’Alexandre et une autre chute
Après la chute : le monde hellénistique
Émulation, convergence et coopération après Chéronée
Démocratie, fédéralisme, fortifications
Rois, cités démocratiques, élites : l’équilibre hellénistique
Envoi
Annexe I
Les régions du monde grec : population, taille, notoriété
Annexe II
Le jeu du roi, de la cité et de l’élite
Remerciements
Notes
Bibliographie
Index.