Internet et mobilité

REVUE RÉSEAUX

Au cours des dix dernières années, la mobilité est progressivement devenue un domaine d’intérêt croissant – et même, pour certains chercheurs, un concept majeur – dans le champ des sciences sociales. Ce faisant, on a assisté premièrement à un effort de clarification des différentes acceptions d’un terme utilisé pour désigner, selon les disciplines, les déplacements physiques, les changements de statut social ou encore de localisation résidentielle.
Ce numéro de Réseaux est plus spécifiquement centré sur la place spécifique du smartphone dans ces transformations. Il propose ainsi une série d’analyses, basées principalement sur des travaux empiriques qui tentent de comprendre la façon dont ce nouvel outil bouleverse ou pourrait bouleverser la mobilité. Cette dernière est considérée ici du point de vue des déplacements physiques des individus, dans une acception large qui ne considère pas seulement la dimension « transport » de ces déplacements, mais, surtout, leurs multiples et complexes intrications avec les modes de vie et l’économie contemporains.
On trouvera à côté du dossier sur la mobilité un article de Manon Dumont et Elsa Vivant qui prolonge le numéro 196 sur Lieux et création. Les auteurs montrent comment des collectifs d’artistes squatters se sont transformés en gestionnaires de lieux artistiques off. Cette trajectoire se déroule à travers plusieurs étapes qui mènent de pratiques déviantes à des postures de professionnels. Le deuxième article de la rubrique Varia s’intéresse au circuit des échanges audiovisuels internationaux. Une enquête auprès des professionnels réalisée par Romain Lecler montre que s’est petit à petit élaboré un circuit de marchés avec des étapes incontournables et d’autres choisies en fonction des moyens et des intérêts des professionnels.

Version papier : 25 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Réseaux n°193
Parution : février 2017
ISBN : 9782707192288
Nb de pages : 350
Dimensions : 160 * 240 mm

REVUE RÉSEAUX

La revue Réseaux.Communication - Technologie - Société, créée en 1982 par Patrice Flichy et Paul Beaud, s'intéresse à l'ensemble du champ de la communication en s'axant tout particulièrement sur les télécommunications. Les mass-médias et l'informatique sont également abordés. La télévision a notamment constitué le thème d'un nombre important de numéros. La réflexion sur la communication étant à l'origine de nombreux débats au sein des sciences sociales, des numéros sont aussi consacrés à des questions d'ordre théorique ou méthodologique. Bien qu'orienté plutôt vers la sociologie, Réseaux souhaite traiter les problèmes de la communication de façon pluridisciplinaire.

Table des matières

Les auteurs
Présentation
Dossier : Internet et mobilité

• Mobilité connectée et changements dans les pratiques de déplacement, par Anne Aguiléra et Alain Rallet
• L’Asie du Sud-Est, un terrain d’innovation par le numérique pour la mobilité ?
Étude de cas à partir des services de taxi à Ho Chi Minh Ville et Kuala Lumpur, par Manon Eskenazi et Virginie Boutueil
• Mobilité connectée et continuité spatio-temporelle des activités, par François Adoue
• Mobilités et rencontres dans les espaces publics urbains à l’âge des médias positionnels. Coutures, plis et rencontres avec des « inconnus pseudonymes », par Christian Licoppe
• Faire du smartphone un instrument de la relation de service ? Handicap, mobilité et infrastructure d’accessibilité, par Clément Marquet
Varia
• Du squat au marché public. Trajectoire de professionnalisation des opérateurs de lieux artistiques off, par Manon Dumont et Elsa Vivant
• La montée des marchés à Cannes. Le circuit des échanges audiovisuels internationaux, sa chronologie et ses trajets professionnels, par Romain Lecler
Notes de lecture
Les Équilibristes. Une ethnographie du conseil en management, d'Alaric Bourgoin,
Presses des Mines, Paris, coll. « Sciences sociales », 2015, 308 p., par Scarlett Salman
Politiques des musiques populaires au XXIe siècle, dir. par Elsa Grassy et Jedediah Sklower, Éditions Mélanie Seteun, Guichen, 237 p., par Lucien Perticoz
Communication transnationale et industries de la culture. Une anthologie en trois volumes (1970-1986), tome 3, d'Armand Mattelart, Presses des Mines, Paris, coll. « Matérialismes », 2015, 395 p., par Emmanuelle Bruneel
Les nouveaux méchants. Quand les séries américaines font bouger les lignes du Bien et du Mal, de François Jost, Bayard, Paris, 2015, 281 p., par Julie Escurignan
Résumés/Abstracts.