Histoire de la biologie moléculaire

Michel MORANGE

Nombre de progrès les plus spectaculaires enregistrés aujourd’hui dans les sciences de la vie sont les fruits d’une discipline très récente, la biologie moléculaire, née dans les années 1940. C’est l’histoire passionnante — et trop peu connue — de cette jeune science que ce livre retrace, en explorant ses différentes facettes, scientifique, philosophique et sociale. Une histoire qui court de la convergence progressive de ses deux disciplines mères, la génétique et la biochimie, au début du XXe siècle, jusqu’à la mise en œuvre de la technique PCR d’amplification des gènes au cours des années 1980. En mobilisant systématiquement les nombreuses études spécialisées, peu connues du public français, et ses propres recherches, Michel Morange offre ici aux lecteurs non spécialistes des explications claires sur une théorie et des techniques complexes, et apporte aux spécialistes une mise en perspective historique indispensable pour mieux comprendre les enjeux actuels des recherches en biologie.

Version papier : 13,50 €
Version numérique : 12,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°145
Parution : avril 2003
ISBN : 9782707140579
Nb de pages : 378
Dimensions : 125 * 190 mm
Façonnage : Broché
ISBN numérique : 9782707172594
Format : EPUB

Michel MORANGE

Michel Morange, biologiste, est professeur à l'université Paris-VI et à l'École normale supérieure de Paris, où il dirige le Centre Cavaillès d'histoire et de philosophie des sciences. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur les transformations de la biologie au XXe siècle, dont Histoire de la biologie moléculaire (La Découverte, 1994, 2003).

Extraits presse

« Cet ouvrage est une très belle réussite et son contenu fera comprendre la nature même de cette discipline omniprésente dans la biologie contemporaine. »
LA RECHERCHE

« Michel Morange, attentif à la science telle qu’elle se fait, comble les lacunes de cette histoire parcellaire. Une belle synthèse, érudite et claire. »
LE MONDE

« Le profane ne peut deviner l’énorme quantité de travaux, de discussions, d’hypothèses nécessaires pour que se dégage enfin une idée comme celle de la double hélice, du code génétique ou de la régulation des métabolismes. Un livre remarquable, par sa précision, sa clarté, la richesse de sa documentation. »
ÉTUDES

« L'auteur offre ici aux lecteurs non spécialistes des explications à la fois claires et érudites sur une théorie et des techniques complexes, et apporte aux spécialistes une mise en perspective historique indispensable pour mieux comprendre les enjeux actuels des recherches en biologie. »
LES ÉCHOS.NET

« Une véritable épopée où se croisent portraits de chercheurs, découvertes et enjeux actuels. »
COMMERCE INTERNATIONAL

PRESSE

 

Table des matières

Avant-propos : Des sources multiples, une histoire complexe - Un souci majeur : respecter le contenu scientifique - I. La naissance de la biologie moléculaire - 1. Les racines de la biologie moléculaire - La biochimie - La génétique - 2. 1941 : La relation un gène-une enzyme - Une découverte « post-mature » - Le désintérêt des généticiens américains pour le mécanisme d'action des gènes - L'approche originale de Beadle et Tatum - Une découverte ambiguë - Franz Moewus, ou faut-il réécrire l'histoire de la biologie moléculaire ? - 3. La nature chimique des gènes : Avery et la transformation - Le phénomène de la transformation - Un résultat étrange - Un résultat difficile à interpréter - Une expérience néanmoins utile - 4. Le « groupe du phage » - Max Delbrück, ou la recherche des paradoxes en biologie - Le développement du groupe du phage - La modicité des résultats - L'importance du « groupe » - L'expérience d'Hershey et Chase - 5. La naissance de la génétique bactérienne - Une unification dans les sciences du vivant - L'expérience du « test de fluctuation » - La découverte de la sexualité bactérienne - Les développements de la génétique bactérienne - 6. La cristallisation du virus de la mosaïque du tabac : un succès ambigu - 7. Le rôle des physiciens - Le rôle important des physiciens - Niels Bohr et la théorie de la complémentarité - Erwin Schrödinger : Qu'est-ce que la vie ? - La nouvelle frontière des connaissances - 8. La politique de la fondation Rockefeller - La fondation Rockefeller - 1930 et les nouveaux objectifs de la fondations Rockefeller - L'impact du nouveau programme - La fondation d'un Institut de morphologie mathématique et physico-chimique - 9. L'introduction des techniques physiques en biologie - The Svedberg et l'ultracentrifugation - Arne Tiselius et l'électrophorèse - Les molécules marquées - Conclusion - 10. Biologie moléculaire et informatique : l'émergence d'une nouvelle vision du monde - II. Le développement de la biologie moléculaire : de l'ADN aux protéines et retour - 11. La découverte de la double hélice - Les principales étapes de la découverte - Le développement de la biologie moléculaire vu à travers la découverte de la double hélice - La double hélice comme révélateur du fonctionnement scientifique - Le rôle de la découverte de la double hélice dans l'histoire de la biologie moléculaire - La démonstration du modèle semi-conservatif de réplication de l'ADN - 12. Le décryptage du code génétique - L'hypothèse du code - Les gènes contrôlent la séquence en acides aminés des protéines - La synthèse des protéines et le modèle du « patron » - Les modèles de biosynthèse des anticorps et des enzymes adaptives - Les systèmes acellulaires de synthèse protéique - L'expérience de Marshall Nirenberg et Johann Matthaei - 13. La découverte de l'ARN Messager - Le rôle de l'ARN dans la synthèse des protéines - La découverte de l'ARN messager - Une deuxième découverte « post-mature » ? - 14. L'école française de biologie moléculaire - L'adaptation enzymatique - Le problème de la lysogénie - La convergence des thématiques et la découverte du répresseur - La notion de gène régulateur - Le développement des travaux de J. Monod et F. Jacob - L'existence d'un style français de recherche en biologie moléculaire - III. L'expansion de la biologie moléculaire. D'une science théorique à une science pratique - 15. Les années 1965-1972, ou la traversée du désert - Une phase dogmatique - Une expansion considérable - Les mécanismes de la prise de pouvoir - Des résultats décevants - Une molécularisation parfois superficielle - Une dérive réductionniste - 16. Le génie génétique - Les premières anticipations - Les débuts du génie génétique - Le moratoire et la conférence d'Asilomar - La polémique - L'assouplissement des réglementations - La mise en place de la technologie du génie génétique : 1975-1980 - Les premiers résultats - 17. Le dogme ébranlé : les gènes mosaïques et l'épissage - Un processus baroque - Un rôle régulateur - Gènes morcelés et évolution des êtres vivants - Quelques bizarreries supplémentaires des organismes eucaryotes - 18. Une nouvelle biologie moléculaire - Une lecture du vivant - Une science expérimentale - 19. Un succès pour le génie génétique : la découverte des oncogènes - Les premiers modèles sur l'origine du cancer - La découverte de l'oncogène cellulaire « src » - La mise en place du paradigme des oncogènes - Quelques conclusions - 20. De l'ADN polymérase à l'amplification de l'ADN - La découverte de l'ADN polymérase - Un outil pour le génie génétique - La technique de l'amplification de l'ADN, ou PCR - 21. La place de la biologie moléculaire parmi les autres disciplines biologiques - Une cohabitation harmonieuse - Biologie moléculaire et théories de l'évolution - Conclusion - Annexe - Index des noms propres - Index des termes techniques - Postface à l'édition de 2003.