Démographie et écologie

Jacques VÉRON

Depuis un demi-siècle, la terre a connu de profonds changements environnementaux, tandis que la population mondiale faisait plus que doubler, passant de 3 milliards d’habitants en 1960 à 7 milliards aujourd’hui. Dans le même temps, le monde a continué de s’urbaniser, plus de la moitié de l’humanité vivant actuellement dans une ville.
Les modifications de l’environnement tiennent à la croissance démographique ainsi qu’à l’évolution de la consommation et des technologies. Mais, selon les pays et en particulier leur niveau de richesse, la responsabilité respective dans les changements observés des facteurs « population », « mode de vie » et « progrès technique » varie.
L’objet de ce livre est de préciser les grands enjeux actuels du champ de la démographie et de l’écologie, tout en rendant compte de la complexité des dynamiques en jeu.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°614
Parution : mars 2013
ISBN : 9782707169419
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Jacques VÉRON

Jacques Véron est démographe et directeur de recherche à l’Institut national d’études démographiques (Ined). Ses travaux portent principalement sur la relation entre population, environnement et développement ainsi que sur la démographie de l’Inde. Il a publié dans la collection « Repères »L’Urbanisation du monde (2006) et codirigé un Dictionnaire de démographie et des sciences de la population (Armand Colin, 2011).

Extraits presse

Ce très efficace « Repères », à couverture verte, présente une analyse démographique de la question environnementale. Le thème central est celui de l'impact des modes de vie humains, avec un pluriel qui permet de dépasser le singulier de la population, sur la planète. Jacques Véron, chercheur à l'Ined, traite ici de la pression humaine sur les ressources de la Terre. Plus précisément, du poids des comportements sur les biens communs. L'interrogation capitale, et assez ancienne, est de savoir combien d'habitants la Terre peut faire vivre. Parmi les multiples modèles qui ont été développés, figure l'équation I = PAT. L'Impact sur la planète est fonction de la Population, des différences d'Abondance (richesse) et du progrès Technique. Véron souligne que rien n'est inéluctable. Mais il estime qu'une stabilisation rapide de la population mondiale est indispensable. Un « must read » de petit format mais de grande portée.

20/09/2013 - Julien Damon - Les Echos

 

Table des matières

Introduction
I / Une brève histoire de la pensée démo-écologique
Le débat ancien sur la population et les subsistances
Le pouvoir de multiplication de l’espèce humaine - Malthus et le principe de population - L’état stationnaire comme objectif économique et démographique
La population en accusation
La bombe P - Bénéfice individuel et préjudice collectif - Le Club de Rome
Progrès et population
Crise de l’environnement et « explosion civilisatrice » - La pression créatrice - Raretés absolue et relative - Une neutralité de la population ?
L’invention de la population mondiale
La population mondiale existe-t-elle ? - Les Nations unies et les perspectives démographiques mondiales - Trois classes socioécologiques
II / Mesures, calculs et modèles démo-écologiques
Nature, milieu, environnement
Capacité de charge ou population limite
L’équation « IPAT »
Indicateurs d’environnement et suivi de l’état de la planète
Les comptes de patrimoine
L’empreinte écologique
Une approche globale des dynamiques en jeu
Le rapport Meadows et les limites à la croissance - Les modèles de l’IIASA
Nombres et systèmes
Des dynamiques démo-écologiques complexes - Un triptyque « action, rétroaction, réaction »
III / La communauté internationale, l'environnement, le développement et la population
La conférence de Stockholm, 1972
La commission Brundtland, 1987
Le sommet de la Terre de Rio, 1992
La conférence du Caire, 1994
Habitat II, 1996
Le protocole de Kyoto, 1997
Le sommet du Millénaire, 2000
« Rio + 20 », 2012
IV / La régulation des populations
L’objectif de stabilisation de la population mondiale
Les accélérations de la croissance démographique - Les perspectives démographiques à long terme - L’inégale répartition des humains sur la terre
Le difficile équilibre démographique
L’autorégulation des populations du passé - Le paradigme de la transition démographique
Politiques de population chinoise et indienne - Des tentatives d’encadrement de la mobilité humaine
La « décroissance » comme solution à la crise ?
L’enjeu de l’urbanisation
Un monde de villes - Environnement urbain et qualité de vie des populations - Urbanisation et développement durable
V / Dynamique démographique et développement durable en questions
La question alimentaire
Un double défi - Faim et développement - Les révolutions vertes : bénéfices et coûts - Droit à l’alimentation et perspectives de production agricole - La mer nourricière : la pêche en difficulté
La question des terres
Forte densité de population et rareté des terres en Inde - Pression démographique et tensions foncières : le cas du Kenya - Dégradation des sols et survie des populations : l’exemple du Rwanda - Déforestation et émission de gaz à effet de serre
La question de l’eau
Une ressource menacée et disputée - L’irrigation forte consommatrice d’eau - La pollution des rivières et des mers
La question de l’énergie
Des besoins en constante augmentation - Production d’énergie et pollution
La question des déchets
Des volumes en très forte croissance - Les défis du recyclage
La question du patrimoine mondial
Conflits de précarité - Le classement de l’Unesco
VI / Risques, vulnérabilités et injustice
Santé et environnement
Dépendances et interdépendances - Des maladies diversement liées à l’eau - La lutte contre le paludisme -
Mobilité et diffusion des épidémies - De grandes inconnues
Les « populations en situations de risque »
Le risque et sa perception - Les réfugiés écologiques
Démographie des catastrophes naturelles
Changement climatique et événements extrêmes - Le tsunami d’Asie du Sud-Est et du Sud, 2004 - L’ouragan Katrina, 2005 - Le tremblement de terre en Haïti, 2010
Populations et catastrophes technologiques
Bhopal, 1984 - Tchernobyl, 1986
Une « catastrophe totale » : Fukushima, 2011
Conclusion
Repères bibliographiques

Droits étrangers

DEMOGRAPHY AND ECOLOGY


The Earth has known important environmental changes in the past fifty years. During this time, the world’s population has more than doubled and more than half of all human beings now live in a city. What exactly does this word « population » cover ? To what extent does development solve problems and create others? Is there a « good » workable observation scale ? What is the meaning of the relationship between population and environment in this particular context?
The purpose of this book is to clarify the current issues in the field of demography and ecology, while reporting on the complexity of the dynamics at play.


Jacques Véron is a demographer and director of research at the national Institute of demographic studies (Ined). His work focuses mainly on the relationship between population, environment and development as well as the demographics of India. He is the author of L’Urbanisation du monde (« Repères », 2006) and co-directed the Dictionnaire de démographie et des sciences de la population (Armand Colin, 2011).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com