Cosmopolitiques I - Isabelle STENGERS

Cosmopolitiques I
La guerre des sciences. L'invention de la mécanique : pouvoir et raison. Thermodynamique : la réalité physique en crise.

Isabelle STENGERS

Pourquoi les sciences modernes n’avancent-elles que sur le mode guerrier — guerre du scientifique contre ses concurrents, du savant contre le « charlatan », du « nouveau » contre l’« ancien » ? Pourquoi ces sciences s’affirment-elles sous le jour le plus faux : triomphe d’un savoir enfin objectif, neutre et désintéressé, produit par une démarche méthodique, humble et sereine ? Et pourquoi, lorsque les scientifiques osent dire leurs rêves et leurs ambitions, est-ce si souvent la spéculation arrogante et la polémique qui s’expriment ? Pourquoi, par exemple, la physique moderne est-elle habitée par la conviction qu’elle seule peut percer l’énigme de ce monde, énigmatiquement intelligible comme l’a dit Einstein ? Mais surtout, et inséparablement, comment créer d’autres manières de faire exister parmi nous les passions des scientifiques ? Est-il possible de les reconnaître sans les insulter, sur un mode qui les civilise, qui leur permette de s’affirmer sans nier les autres aventures humaines ? C’est pour tenter de répondre à ces questions qu’Isabelle Stengers revisite dans ce livre ambitieux — initialement publié en sept tomes — quelques grands moments de l’histoire des savoirs scientifiques, mais aussi quelques effets catastrophiques d’une présentation des sciences qui les oppose à l’opinion. Contre la façon dont les sciences dites « humaines et sociales » ont identifié raison et critique, Isabelle Stengers tente de répondre à la question cosmopolitique : comment les pratiques modernes, qui ont mis à jour les microbes et les électrons, les pratiques techniques, qui créent un autre ordre de savoirs, et les pratiques non modernes, qui échappent au savoir scientifique, pourraient coexister en paix ?

Version papier : 12 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°160
Parution : novembre 2003
ISBN : 9782707141705
Nb de pages : 266
Dimensions : 125 * 190 mm
Façonnage : Broché

Isabelle STENGERS

Isabelle STENGERS

Isabelle Stengers, docteur en philosophie, enseigne à l'Université libre de Bruxelles. Elle est l'auteure de nombreux livres sur l'histoire et la philosophie des sciences, dont, à La Découverte, L'Invention des sciences modernes (1993) et Sciences et pouvoir (1997, 2002). Elle a reçu le grand prix de philosophie de l'Académie française en 1993.

Extraits presse

« Il n'est peut-être pas inutile, plutôt que d'ironiser sur la fin de la science, d'explorer d'autres modèles pour abriter les sciences dans la culture et dans le monde politique. Dans [ce] livre provocant, c'est justement l'issue que cherche Isabelle Stengers. »
LA RECHERCHE

PRESSE

 

Table des matières

Préambule - I. La guerre des sciences - 1 -Passions scientifiques - 2 - Le mode d'existence paradoxal du neutrino - 3 - Mettre en culture le pharmakon - 4 - Contraintes - 5 - Présentations - 6 - La question des inconnues - II. L'invention de la mécanique : pouvoir et raison - 1 - Le pouvoir des lois de la physique - 2 - La singularité des corps qui tombent - 3 - L'événement lagrangien - 4 - La mesure abstraite : mettre au travail - 5 - La chaleur au travail - 6 - Les étoiles, tels des dieux bénis - 7 - Si nous pouvions - III. Thermodynamique : la réalité physique en crise -1 -Le triple pouvoir de la Reine des Cieux - 2 - Anamnèse - 3 - L'énergie se conserve ! - 4 - Le peu profond mystère de l'entropie - 5 - Les obligations du physicien - 6 - Percolation - 7 - Sans épilogue.