Clémence Royer
Philosophe et femme de sciences

Geneviève FRAISSE

« Philosophe et femme de sciences » : c’est ainsi que le dictionnaire présente Clémence Royer (1830-1902). Quelle est donc cette femme qui, au XIXe siècle, préféra l’étude à la tenue de son ménage ? Qu’est-ce qui anime cette intellectuelle autodidacte, n’hésitant pas à traduire L’Origine des espèces de Charles Darwin et à en discuter les thèses ? Quel est le secret de cette « féministe »de fait et de conviction plus que d’engagement ? Geneviève Fraisse trace ici un remarquable portrait de cette femme attachante et étonnante. Cette biographie intellectuelle dévoile les nombreux aspects d’une œuvre éclectique et trop méconnue. En effet, Clémence Royer s’intéresse à la plupart des « nouvelles » sciences en ce siècle bouillonnant : l’économie politique, l’anthropologie, la biologie et la philosophie. Ainsi, son désir d’intelligence de la place des êtres dans la communauté humaine l’a conduite tour à tour à proposer de réformer l’impôt, à disputer avec Darwin, à développer la philosophie populaire, à militer pour l’instruction des femmes.

Version papier : 19 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de Geneviève FRAISSE
Collection : [Re]découverte
Parution : septembre 2002
ISBN : 9782707138378
Nb de pages : 206
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Geneviève FRAISSE

Philosophe, directrice de recherche au CNRS, Geneviève Fraisse est actuellement députée au Parlement européen. Elle est l'auteure notamment de Muse de la raison, démocratie et exclusion des femmes en France (Alinéa, 1989 ; Gallimard, coll. « Folio », 1995), La différence des sexes (PUF, 1996) et Les Deux Gouvernements : La famille et la cité (Gallimard, 2000, coll. « Folio », 2001).

Extraits presse

« Philosophe et femme de sciences… C’est ainsi que le dictionnaire présente Clémence Royer, morte en 1902, il y a tout juste cent ans. Quelle est donc cette femme, autodidacte, n’hésitant pas à traduire De l’origine des espèces, de Charles Darwin, et à en discuter les thèses ? Quels sont les ressorts intellectuels qui parcourent les travaux de cette féministe atypique (…) ? Et que dit, au fond, la postérité de Clémence Royer – jusqu’à l’oubli à peu près total… – de l’histoire des femmes, de la manière dont les philosophes les considère, mais aussi la communauté scientifique ou la communauté politique ? Autant de questions qui circulent dans l’ouvrage consacré à Clémence Royer par Geneviève Fraisse, (…) philosophe, directrice de recherches au CNRS, députée européenne. »

L’HUMANITE

« Le livre de Geneviève Fraisse est passionnant (...) L'auteure remet en perspective l'injustice flagrante du relatif oubli dans lequel est tenu la philosophe (...) L'auteure pose pour finir la question de l'utilité de Clémence Royer ; celle de Geneviève Fraisse nous faisant redécouvrir cette philosophe ne fait aucune doute. »

LUNES

PRESSE

 

Table des matières

Préface inédite de l’auteur - Intrépidité - 1. Le parcours des connaissances - 2. L’impôt sur le revenu - 3. L’évolution et les progrès de l’espèce - 4. Sélection et inégalité sexuelle - 5. Rébellion et liberté - 6. L’individu et l’État - 7. Utopies socialistes et religion - 8. Athéisme et Inconnaissable - 9. La substance et l’atome fluide - 10. Biologie et différence des sexes - 11. Le droit au féminisme - Textes - Introduction à la philosophie des femmes - Préface de la première édition de l’Origine des espèces de Charles Darwin - Écrits et paroles de Clémence Royer - Bibliographie - Index onomastique.