Avril à Jénine

Nahla CHAHAL, Hala KODMANI

De l’offensive militaire israélienne d’avril 2002 contre les villes et zones palestiniennes de Cisjordanie, on retiendra sans doute longtemps le drame du camp de réfugiés de Jénine. La férocité des combats, l’interdiction des secours, les accusations de massacre, l’ampleur des destructions, le fiasco de la commission de l’ONU sont autant d’éléments qui ont cristallisé l’attention de l’opinion mondiale autour de Jénine, devenue la « bataille » emblématique de la guerre globale de Sharon contre les Palestiniens. Ce livre retrace, au jour le jour, le fil des événements à travers les témoignages de ceux qui les ont vécus ou suivis. On y découvrira des textes bouleversants, dont beaucoup sont restés inédits à ce jour : récits des habitants, du personnel humanitaire ou médical des ONG palestiniennes ou internationales, des militants internationaux qui se sont trouvés sur les lieux pendant et après le drame. Un ensemble poignant, qui restitue avec pudeur l’émotion des témoins de ce drame.

Version papier : 13 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de Daniel BENSAÏD
Collection : Cahiers libres
Parution : novembre 2002
ISBN : 9782707138729
Nb de pages : 156
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Nahla CHAHAL

Nahla Chahal, sociologue, éditorialiste au quotidien arabe Al-Hayat, est la coordinatrice de la Campagne civile internationale pour la protection du peuple palestinien. Elle a participé notamment à un ouvrage collectif Les États arabes face à la contestation islamique (Armand Colin/IFRI, 1997).

Hala KODMANI

Hala Kodmani, journaliste, traductrice et consultante en communication, a participé à divers travaux documentaires sur le Moyen-Orient, notamment une base de données sur les pays arabes (ADIB, 1995).

Extraits presse

« Aller à Jénine et écouter Jénine, pour savoir ce qui s'est vraiment passé au cours de cette semaine terrible du début du mois d'avril, quand l'armée israélienne est entrée dans ce camp de réfugiés du nord de la Cisjordanie. Si Nahla Chahal et Hala Kodmani se sont ainsi immergés pendant des mois dans la mémoire du camp, ce n'est pas pour nous demander une minute de silence pour les victimes de ce qu'il faut bien appeler un crime de guerre, mais plutôt pour rompre le silence[...]. Sobre et bouleversant témoignage collectif .[...] Car ce livre dénonce certes le crime commis à Jénine, mais il souligne aussi le contraste entre ceux qui ont agi et une communauté internationale une fois encore tétanisée. Il rend compte d'un combat pour la dignité. Ce livre est aussi un livre pour l'Histoire. »

POLITIS

« Point, là, d'enquête contradictoire, mais un récit, au jour le jour, uniquement composé de témoignages de Palestiniens, d'Israéliens et de membres des missions d'assistance internationales, sur la terrible répression qui s'abattit sur le camp de réfugiés, en particulier après l'embuscade qui coûta la vie, le 9 avril, à 13 soldats israéliens, avec la transformation du quartier de Hawashin en " Ground Zero " par les bulldozers blindés israéliens, laissant quelque 4 000 Palestiniens hagards et sans abri. »

LE MONDE DES LIVRES

« Un document certes uniquement à charge mais qui a le mérite d'exister alors que la mission d'enquête des Nations Unies n'a jamais été autorisée à se rendre sur place. »

ALTERNATIVES INTERNATIONALES

« Une guerre chasse l'autre. Le drame du peuple irakien a fait passer au second plan celui des Palestiniens. Pour lutter contre l'oubli, Avril à Jénine est un livre douloureux mais nécessaire. »

BCLF

PRESSE

 

Table des matières

Préface, par Daniel BensaïdAvant-propos, par Nahla Chahal et Hala KodmaniOuverture– « À Jénine, rien de nouveau » – « J’ai rapporté Jénine en Israël » – « La nation palestinienne a redressé l’échine » – « Ma journée dans le camp de réfugiés de Jénine » - 1. L’assaut– Premier jour, mardi 2 avril 2002 – Deuxième jour, mercredi 3 avril – Troisième jour, jeudi 4 avril – Quatrième jour, vendredi 5 avril – Cinquième jour, samedi 6 avril – Sixième jour, dimanche 7 avril – Septième jour, lundi 8 avril –2. Les bulldozers– Huitième jour, mardi 9 avril – Neuvième jour, mercredi 10 avril – Dixième jour, jeudi 11 avril – Onzième jour, vendredi 12 avril – Douzième jour, samedi 13 avril – Treizième jour, dimanche 14 avril –3. Le monde découvre– Quatorzième jour, lundi 15 avril – Quinzième jour, mardi 16 avril – Seizième jour, mercredi 17 avril – Dix-septième jour, jeudi 18 avril –4. « Faire la lumière »– Dix-huitième jour, vendredi 19 avril – Dix-neuvième jour, samedi 20 avril –5. Odeurs de crime– Vingt et unième jour, lundi 22 avril – Vingt-deuxième jour, mardi 23 avril – Vingt-troisième jour, mercredi 24 avril – Vingt-quatrième jour, jeudi 25 avril –6. L’ONU ne viendra pas– Vingt-cinquième jour, vendredi 26 avril – Vingt-sixième jour, samedi 27 avril – Vingt-huitième jour, lundi 29 avril – Trentième jour, mercredi 1er mai –Clotûre– Retour à Jénine, juillet 2002, vingt-cinquième mission CCIPPP – Bibliographie indicative.