Autoritarismes démocratiques et démocraties autoritaires au XXIe siècle
Convergence Nord-Sud

Olivier DABÈNE, Vincent GEISSER, Gilles MASSARDIER

Relégué au « musée des horreurs politiques », l’autoritarisme semblait devoir être emporté par la vague de démocratisation qui a touché aussi bien l’Amérique latine, l’Afrique noire et le monde arabo-musulman que, plus récemment, les anciennes « démocraties populaires » est-européennes. Pourtant, la défaite de l’autoritarisme sur le terrain de la légitimité internationale n’a pas toujours produit de mutations décisives des relations de pouvoir au sein des États. La libéralisation des économies, loin d’entraîner celle des scènes politiques internes, a renforcé le pouvoir personnel des autocrates, la mainmise des « clans » sur les richesses nationales et la manipulation des urnes.
Pire, montrent les auteurs de ce livre stimulant, l’autoritarisme surgit là où on ne l’attendait plus, au cœur même des systèmes « pluralistes » d’Europe et d’Amérique du Nord. Les hymnes à la « bonne gouvernance » de la Banque mondiale, du FMI et de l’Union européenne sonnent en réalité le glas des principes fondateurs de la démocratie représentative. Car la fétichisation des modes contractuels et négociés entre les groupes de pressions, les lobbies économiques et les pouvoirs transnationaux contribuent davantage à affaiblir les mécanismes de représentation démocratique.
Dans le contexte post-11 septembre, où la question sécuritaire est devenue un enjeu majeur pour les démocraties occidentales comme pour les régimes autoritaires du Sud, la prédiction du philosophe Ralf Dahrendorf pourrait bien se révéler exacte : le XXIe siècle sera le siècle de l’autoritarisme.

Version papier : 29 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Recherches
Parution : novembre 2008
ISBN : 9782707156266
Nb de pages : 336
Dimensions : 155 * 240 mm
Façonnage : Broché

Olivier DABÈNE

Olivier Dabène est professeur de sciences politiques à l’IEP de Paris, où il dirige le 1er cycle Amérique latine, Espagne, Portugal et la spécialité « Amérique latine » du Master « Politiques et sociétés comparées ». Il est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels : Exclusion et politique à Sao Paulo. Les outsiders de la démocratie au Brésil (Karthala, 2006) ; Atlas de l’Amérique latine, (dir. ), (Autrement, 2006) ; Les élections contre la démocratie ? Une année d’élections en Amérique latine, (dir. ) (Presses de Sciences Po, 2007) ; L’Amérique latine à l’époque contemporaine (Armand Colin, 2003) ; Amérique latine, la démocratie dégradée (Complexe, 1997) ; L’Amérique latine au XXe siècle (Armand Colin, 1994).

Vincent GEISSER

Vincent GEISSER

VincentGeisser politologue au CNRS, à l'Institut de recherche et d'études sur le monde arabe et musulman, est président du Centre d'information et d'étude sur les migrations internationales (CIEMI). Il est notamment l'auteur de Ethnicité républicaine (Presses de Sciences Po, 1997) et La Nouvelle islamophobie (La Découverte, 2003).

Gilles MASSARDIER

Gilles Massardier est maître de conférences en science politique à l’Université Lumière-Lyon 2 et à l’École normale supérieure (ENS), « Lettres et sciences humaines ». Il est l’auteur de très nombreux ouvrages, notamment : Politiques et action publiques (Armand Colin, 2003) ; L’État savant. Expertise et aménagement du territoire (L’Harmattan, 1996) ; Le phénomène démocratique (avec Deniz Vardar, L’Harmattan, 2008) ; Autoritarismes et démocraties à l’épreuve de la fragmentation des pouvoirs (avec Michel Camau, Karthala, 2008).

Extraits presse

Depuis le triomphalisme démocratique de 1989-90 et du début des années 2000, le temps est aux interrogations sur la démocratie. La vision binaire des bonnes démocraties versus les méchants non-démocrates continue d’être utilisée, comme on l’a vu durant les élections américaines avec les discussions sur une possible Ligue des Démocraties, ou lorsque la politique étrangère des États-Unis et d’Israël est en dernier lieu justifiée parce que ce sont des démocraties. Le ton des analyses politologiques a pourtant bien changé depuis les arguties sur les transitions démocratiques, la conditionnalité démocratique, et la démocratie comme remède miracle pour la construction des États après les conflits. Cet ouvrage s’efforce de dépasser les simplifications idéologiques, dont les fondements culturalistes, fleurant bon le XIXe siècle colonialiste, sont de moins en moins masqués. L’objectif est de montrer certains processus communs dans les régimes politiques démocratiques et autoritaires.

10/03/2009 - Pierre Grosser - Parutions.com

 

Table des matières

Introduction : La démocratisation contre la démocratie, par Olivier Dabène, Vincent Geisser et Gilles Massardier - I / La fabrication de l’autoritarisme : logiques et situations - 1. Les espaces non pluralistes dans les démocraties contemporaines, par Gilles Massardier - 2. Le leadership politique aux confins des démocraties et des autoritarismes, par Michel Camau - 3. Enclaves autoritaires en démocratie : perspectives latino-américaines, par Olivier Dabène - 4. Les impensés non démocratiques en Pologne postcommuniste, par Jérôme Heurtaux - 5. « Cet État n’est pas sans propriétaires ! » Forces prétoriennes et autoritarismes en Turquie, par Ahmet Insel - II / La contestation de l’autoritarisme : oppositions, protestations et mobilisations - 6. Le clientélisme, vecteur de politisation en régime autoritaire ?, par Lamia Zaki - 7. L’autoritarisme des « dominés » : un mode paradoxal de l’autoritarisme politique ?, par Vincent Geisser - 8. L’opposition en situation autoritaire : statut et modes d’action, par Frédéric Vairel - 9. Le « dialogue des cultures » : une vraie-fausse réponse à l’autoritarisme, par François Burgat - III / L’économie politique de l’autoritarisme : libération et globalisation sécuritaires - 10. Libéralisation économique et délibéralisation politique : le nouveau visage de l’autoritarisme ?, par Eberhard Kienle - 11. Les syndicalismes arabes au prisme de l’autoritarisme et du corporatisme, par Éric Gobe - 12. Efficacité et recours aux protecteurs étrangers en contexte autoritaire, par Emre Öngün - 13. Armée et sécurité au coeur de l’autoritarisme, par Élisabeth Picard - Liste des auteurs.