Au nom du consommateur - Alain CHATRIOT, Marie-Emmanuelle CHESSEL, Matthew HILTON

Au nom du consommateur
Consommation et politique en Europe et aux États-Unis au XX siècle

Alain CHATRIOT, Marie-Emmanuelle CHESSEL, Matthew HILTON

Qui parle au nom du consommateur ? Des associations, des administrations, des industriels, des hommes politiques, des experts : nombreux sont ceux qui prétendent le représenter. Du boycottage des grandes marques au refus des OGM, les questions de consommation suscitent aujourd’hui d’importantes mobilisations sociales. Face aux crises alimentaires et de santé publique, les États, quant à eux, sont confrontés à de nouveaux enjeux de politiques publiques. Or, ces phénomènes contemporains ont une histoire. Tout au long du XXème siècle, aux États-Unis et en Europe, la consommation a été au cœur des relations entre l’État et la société civile. Cet ouvrage en présente plusieurs dimensions : l’action collective par la consommation, l’histoire des multiples associations et les régulations publiques et juridiques. Il veut réfléchir aux spécificités européennes au miroir des expériences américaines, en insistant par exemple sur le rôle des guerres, le militantisme des femmes ou les critiques de la société de consommation. Réunie par de jeunes historiens, l’équipe internationale de chercheurs témoigne ici de la vitalité d’un nouveau champ d’étude. Ce livre est ainsi l’occasion de lire pour la première fois en français les contributions de scientifiques parmi les plus reconnus en ce domaine.

Version papier : 32 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Postface de Patrick FRIDENSON
Collection : L'espace de l'histoire
Parution : janvier 2005
ISBN : 9782707145093
Nb de pages : 432
Dimensions : 155 * 240 mm
Façonnage : Broché

Alain CHATRIOT

Alain Chatriot, professeur agrégé d’histoire, diplômé de l’IEP de Paris et docteur en histoire de l’EHESS, est actuellement chargé de recherche au CNRS, au CRH-AHMOC.

Marie-Emmanuelle CHESSEL

Marie-Emmanuelle Chessel, chargée de recherches au CNRS (CRH-EHESS), est l’auteure de La Publicité. Naissance d’une profession 1900-1940 (CNRS Éditions, 1998) et co-auteure, avec F. Pavis, de Le technocrate, le patron et le professeur. Une histoire de l’enseignement supérieur de gestion (Belin, 2001).

Matthew HILTON

Matthew Hilton, senior lecturer en histoire à l’Université de Birmingham, est l’auteur de Consumerism in Twentieth-century Britain. The Search for a Historical Movement (Cambridge University Press, 2003) et codirecteur, avec M. Daunton, de The Politics of Consumption. Material Culture and Citizenship in Europe and America (Berg, 2001).

Extraits presse

« Ce travail comparatif entre l'Europe et les États-Unis est exemplaire. »
ALTERNATIVES INTERNATIONALES

« Ce livre passionnant et foisonnant, fruit d'interventions variées dans un colloque tenu en 2004 à Paris, [...] ouvre bien des pistes de ce qui est un trait marquant des sociétés du XXe siècle. Il montre à quel point la figure du consommateur s'enracine dans les traditions de chacune de nos sociétés modernes. »
LA CROIX

« Un lecture agréable qui nous conduit à réfléchir aux spécificités européennes eu miroir des expériences américaines, en évoquant par exemple sur le rôle des guerres, le militantisme des femmes ou les critiques de la société de consommation. »
NOUVEAU CONSOMMATEUR

« L'ouvrage constitue un état des lieux des plus vivants de la recherche sur les processus politiques et idéologiques qui sous tendent l'existence et l'action des associations de consommateurs. Les études de cas ou les analyses plus générales regroupées ici sont autant d'éclairages sur les relations entre consommation, État et société civile. Elles permettent de donner un peu de consistance et surtout de voix à cette figure aux contours improbables, pourtant incontournables, de notre civilisation, le très puissant et tout aussi vulnérable Consommateur, en le replaçant au coeur des politiques publiques dont il est l'enjeu. »
JIBRILE

« Cet ouvrage intéressera tous ceux qui sont soucieux de trouver des informations nouvelles et précises sur les questions politiques posées par la consommation et la mobilisation des consommateurs dans de nombreux pays européens et aux Etats-Unis. Conçu dans une perspective historique, il démontre abondamment combien de nombreux débats contemporains, relatifs à la consommation éthique, à l'efficacité du boycott, à la responsabilité des consommateurs, aux rôles respectifs de l'Etat, des industries et de la société civile pour la protection et la défense des consommateurs,ont une généalogie bien plus ancienne qu'on ne le croit souvent. Son intérêt réside également dans les perspectives qu'il ouvre, au croisement des histoires économique, sociale et politique. On voit ainsi se dessiner au fil des pages des lignes de convergences entre pays européens, en l'absence des acteurs internationaux. Le profil du consommateur européen est d'ailleurs évoqué dans l'ouvrage, mais seulement sous forme d'esquisse. L'apport principal de ce livre est le déplacement du point de vue, des acteurs institutionnels vers les consommateurs eux-mêmes, et l'on ne peut que saluer la publication en langue française de contributions qui illustrent bien les tendances récentes de la recherche sur cette question. »
CRITIQUE INTERNATIONALE

PRESSE

 

Table des matières

Remerciements - Introduction, par Alain Chatriot, Marie-Emmanuelle Chessel et Matthew Hilton - Écrire l’histoire du consommateur - Aux États-Unis : les pionniers de l’histoire de la consommation - Des États-Unis à l’Europe : influences, rejets et spécificités - Nouveaux objets et pistes de recherche - I / Guerres et paix - 1. Consommation et ravitaillement en France durant la Première Guerre mondiale (1914-1920), par Erik Langlinay - L’institution du Service du ravitaillement : la consommation de guerre perçue comme une crise de subsistance (1914-1915) - Compter et calibrer : la politique d’expédients de l’État (mai 1915-début 1917) - La consommation, variable de l’économie de guerre - 2. La guerre des chaussures (Allemagne, Grande-Bretagne, 1936-1945), par Anne Sudrow - Deux économies de guerre - Des modèles de chaussures uniformes en Allemagne - Des produits utilitaires au Royaume-Uni - Des matériaux de substitution pour remplacer le cuir - 3. Rationnement et consommation en Suisse (1939-1945), par Joëlle Droux - La quadrature du cercle : un rationnement conçu pour le bien de tous - Les bases du consensus autour de la politique fédérale du rationnement : qualité, égalité, fraternité - La défense des consommateurs : une priorité hygiénique, patriotique ou rhétorique ? - La pédagogie de l’économie de guerre : des femmes au service des femmes ? - La grande distribution : défendre le consommateur ou appâter le client ? - 4. La magie des objets, le plan Marshall et l’instauration d’une démocratie de consommateurs, par Sheryl Kroen - Le plan Marshall et la « république des consommateurs » dans une perspective comparative - La diplomatie par d’autres moyens - La promotion du plan Marshall en France et en Grande-Bretagne : un contraste - Les négociations américaines avec la démocratie de consommateurs - 5. Jean Fourastié et la naissance de la société de la consommation en France, par Régis Boulat - Jean Fourastié, la technique et l’abondance - Le CREDOC et la quantification de la consommation : un enjeu politique ? - Politiques de la consommation, femmes et citoyenneté dans les deux Allemagne, par Katherine Pence -Les héritages de la pénurie après 1945 - Des consommateurs citoyens dans l’économie sociale de marché d’Allemagne de l’Ouest - La planification d’un « miracle » en faveur des consommateurs est-allemands -Les comportements d’achat « déviants » à travers la frontière Est-Ouest - II / L’État régulateur - 7. Alimentation et santé sous la IIIe République (1870-1914), par Alessandro Stanziani - Normes et produits - Débat scientifique et hiérarchies économiques sur le marché du vin - Qualité et sécurité de la viande - La qualité du lait entre santé publique et discipline de la concurrence - La loi de 1905 - 8. L’État et les consommateurs en régime social-démocrate : le cas de la Norvège (1945-1960), par Iselin Theien - Prendre soin du consommateur : la loi sur le contrôle des prix de 1954 - La création d’une nouvelle tribune pour les consommateurs : le Conseil de la consommation de 1953 - Une approche scandinave de la représentation des consommateurs - 9. Qui défend le consommateur ? Associations, institutions et politiques publiques en France (1972-2003), par Alain Chatriot - L’ère du consommateur (1972-1981) - Les limites de la rupture politique (1981-1992) - Du Code de la consommation au droit européen (1993-2003) - 10. Malades ou consommateurs ? La consommation de médicaments en France dans le second XXe siècle, par Sophie Chauveau - La consommation de médicaments : les rythmes d’une croissance (des années 1950 à la fin des années 1980) - Les figures du malade - Les figures du consommateur - 11. Traçabilité, étiquetage et émergence du « citoyen-consommateur » : l’exemple des OGM, par Céline Granjou - Une reconnaissance ambiguë d’un droit à l’étiquetage - L’investissement des industriels dans de nouvelles pratiques de traçabilité - La genèse de la nouvelle réglementation de 2003 : vers l’éclatement du consensus en faveur de l’étiquetage - III / Peut-on éduquer le consommateur ? - 12. « Acheter par amour de l’esclave » : l’abolitionnisme et les origines du militantisme consumériste américain, par Lawrence B. Glickman - La philosophie des « produits libres » - De l’abnégation au refus de la mode - La critique des produits libres - L’héritage du mouvement des produits libres - 13. L’économie morale du consommateur britannique en 1900, par Julien Vincent - Les listes blanches et la critique fabienne - Le consommateur dans la « chaîne des transactions » - Le « devoir de savoir » et la question de la traçabilité - Christus Consummator - 14. Consommation, action sociale et engagement public fin de siècle, des États-Unis à la France, par Marie-Emmanuelle Chessel - Les modalités d’un transfert - À Paris et à New York autour de 1900 : une histoire croisée - De la consommation aux lois sociales : les ligues dans les années 1910 - 15. Catholiques, socialistes et libres-penseurs : les porte-parole des consommateurs en Belgique (1880-1940), par Véronique Pouillard - Le succès des coopératives de consommation - Des prémices à l’apparition des ligues sociales d’acheteurs, par Louise Van den Plas et l’émergence des ligues sociales d’acheteurs en Belgique - L’Organisation des consommateurs : un milieu pluraliste marqué par les libres-penseurs - La Ligue sociale d’acheteurs belge et les femmes - 16. Réformer le marché par la science : l'économie domestique dans l'Amérique des années 1920 et 1930, par Carolyn M. Goldstein - Une profession féminisée, la science de la consommation - Éduquer les consommateurs - Représenter les consommateurs - 17. L’invention du « cadre de vie » dans la France des années 1960 et 1970, par Odile Join-Lambert et Yves Lochard -L’État et les associations d’usagers dans les années 1960 - Pour l’unité du cadre de vie : une alliance improbable entre consommateurs et usagers - Savoirs et formes de mobilisation : un engagement spécifique dans l’action urbaine -IV / Pour ou contre la société de consommation - 18. Des images publicitaires aux réalités cachées : Michelin, les plantations de caoutchouc et la consommation française, par Stephen L. Harp - De la production à la consommation : les représentations de Michelin - Michelin en Indochine : les conditions de travail des « coolies » - La France et ses colonies : images colorées et pages blanches - 19. Le consommateur oublié : industrie et commerce alimentaire en France, par Pierre-Antoine Dessaux - Quelle place pour le consommateur ? Problèmes, acteurs et alternatives en 1900 - L’esprit de la loi sur les fraudes de 1905 - Vers un compromis de filière (1910-1939) - L’impact limité de l’engagement étatique (1945-1970) - 20. Jamais le dimanche ? Les horaires d’ouverture des magasins en Grande-Bretagne, par Joy Cushman -La réglementation des horaires d’ouverture des magasins : 1825-1950 - La libération de la consommation : 1950-2004 - 21. Des consommatrices américaines très engagées, du New Deal à la guerre froide, par Tracey Deutsch - Les protestations de consommateurs dans les années 1930 - La Seconde Guerre mondiale : de nouvelles perspectives -22. Des intellectuels français face à la société de consommation (1930-1960), par Olivier Dard - Les relèves des années 1930 face à la consommation - Les relèves des années 1930 face aux enjeux des années 1950-1960 : prolongements et mutations - 23. Tourisme, mouvement ouvrier et critique de la consommation en France (1945-1985), par Ellen Furlough - Tourisme et travail : de la Libération à la guerre froide - Nouvelles orientations : des loisirs politiques pour les ouvriers 492 Une véritable alternative ? L’exemple de Markstein - Tourisme et travail dans les années 1970 : les raisons d’un déclin - Postface, par Patrick Fridenson - La consommation - Les consommateurs - Et les pouvoirs publics ? - Un point de départ - Index des noms - Présentation des auteurs - Table.

Droits étrangers

CONSUMER PROTECTION


Consumption issues are not just private and economic acts. During the XXth century, in Europe and the United-States, the creation of consumer protection associations was closely linked to the political and social struggles of the time. The researchers from over the world who have contributed to this book explain how consumption has constantly been the core of relations between State and society. This comprehensive work shows just how thriving this still little-known field of study really is.



Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com