La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Histoire ancienne et moderne / Archéologie du territoire en France     

Archéologie du territoire en France
8000 ans d'aménagements

Vincent CARPENTIER, Philippe LEVEAU

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
extraits presse


Imprimer la fiche

 

La réduction des espaces naturels, sur l’ensemble du globe, délivre aujourd’hui un message d’inquiétude face aux politiques d’aménagement du territoire, à l’origine du concept de développement durable.
Or l’archéologie, qui faut remonter à la préhistoire les premiers témoignages de l’aménagement de l’espace, révèle aussi la dimension historique complexe de ce processus, fait d’allers-retours et d’équilibres sans cesse perdus et retrouvés, et remet ainsi en cause la fatalité d’une opposition irréductible de l’homme et de la nature. À partir d’un large éventail de recherches portant sur les différents milieux constitutifs de l’espace français, vallées et cours d’eau, marais et littoraux, montagnes, campagnes ou villes, ce livre propose un itinéraire thématique à travers toutes les régions et montre la contribution majeure de l’archéologie à la compréhension des paysages comme des formes d’aménagement qui les sous-tendent. Témoignant de l’inventivité des sociétés qui les ont créés, il éclaire les choix qui incombent aujourd’hui aux décideurs de l’aménagement comme aux gestionnaires d’un riche patrimoine technique, culturel et paysager dont nous sommes les héritiers.

Avant-propos
1. Les cours d'eau
2. Les montagnes
3. Le littoral
Mise en perpective : deux zones humides aménagées : la Camargue et les marais de la Dives
Cartographie
4. Les campagnes
5. L'hydraulique
6. Les villes
Conclusion
Bibliographie
Index.

Depuis une vingtaine d'années, les fouilles archéologiques ont permis de mieux appréhender ce qu'a été l'aménagement de notre territoire et l'"anthropisation" (la transformation par l'homme) de ses espaces depuis les temps les plus lointains. Bien avant les Romains, les hommes du néolithique étaient déjà intervenus sur les milieux naturels en défrichant les terres pour y aménager champs et pâturages. Un mouvement poursuivi, des millénaires plus tard, par les paysans du Moyen-Âge. A travers l'études des cours d'eau et des berges, des ports, des milieux montagnards, des paysages pastoraux, de l'évolution du littoral et de la lutte contre les empiétements de la mer, des assèchements des marais, ou de l'extension de l'urbanisation, c'est à une nouvelle compréhension des aménagements "fait d'allers-retours et d'équilibres sans cesse perdus et retrouvés", que contribue l'archéologie, remettant en question la fatalité de l'opposition homme-nature.

01/06/2013 - Bernadette Arnaud - Sciences et avenir

 

A partir d'un large éventail de recherches portant sur les différents milieux constitutifs de l'espace français, vallées et cours d'eau, marais et littoraux, montagnes, campagnes, villes, cet itinéraire thématique à travers toutes les régions montre la contribution des paysages comme des formes d'aménagements qui les sous-tendent.

01/06/2013 - L'Archéologue

 

Comment l'archéologie permet-elle de mettre en exergue l'anthropisation des milieux naturels jusqu'au concept de développement durable ? Un processus ambivalent, qui oscille depuis toujours entre opposition et réappropriation de la nature par l'homme, fait d'équilibres tantôt perdus, tantôt retrouvés. Les deux auteurs démontrent, par une multitude de recherches portant sur les différents milieux constitutifs de l'espace français, comment l'archéologie contribue à la compréhension des paysages et aux formes d'aménagement qui les sous-tendent.

01/06/2013 - Traits Urbains

 

Et si l'archéologie pouvait avoir une influence sur la politique d'aménagement du territoire ? C'est cette thèse qui est développé dans le nouvel ouvrage que publie l'Institut de recherches archéologiques préventives: Archéologie du territoire en France. 8000 ans d'aménagement. En montrant que l'homme a eu une action sur son milieu en France dès la Préhistoire - et non seulement à partir de l'antiquité comme il est communément admis -, l'approche géographique de l'ouvrage, ponctuée de focus sur certaines fouilles, permet de mesurer les enjeux des choix d'aménagements actuels. Cette étude historique renouvelée de nos paysages s'apparente en définitive à un plaidoyer pour réconcilier la société et la diversité.

04/09/2013 - Le Quotidien de l'art

 

 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2017