Archéologie des migrations

Dominique GARCIA, Hervé LE BRAS

Au cœur de nombreux débats contemporains, la question des migrations est devenue un enjeu majeur, au point de faire oublier que les grandes vagues migratoires ne sont pas le propre de notre époque.
L’archéologie apporte des informations essentielles sur ces mouvements de population à grande échelle qui se sont succédé de la Préhistoire – avec les premiers Hominidés quittant l’Afrique – au XXIe siècle. Volontaires ou contraintes, ces migrations ont induit diaspora, colonisation, métissage, intégration et ségrégation.
Confrontant les données archéologiques, historiques, génétiques, géographiques, démographiques et linguistiques, Archéologie des migrations propose un réexamen critique des sources disponibles. Cet ouvrage a pour ambition de mettre en perspective de nouvelles hypothèses scientifiques et d’aller au-delà de la simple observation des mouvements de population, en abordant notamment les contacts entre les migrants et les sociétés qu’ils rencontrent.

Version papier : 24 €
Version numérique : 16,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Recherches
Coédition : Inrap
Parution : août 2017
ISBN : 9782707196507
Nb de pages : 392
Dimensions : 155 * 240 mm
ISBN numérique : 9782707199423
Format : EPUB

Dominique GARCIA

Dominique Garcia est président de l’Inrap et professeur des Universités.

Hervé LE BRAS

Hervé Le Bras est directeur d’études à l’EHESS et directeur de recherche émérite à l’Ined.

Extraits presse

Cette Archéologie des migrations réunit vingt-cinq études, issues d'un colloque tenu à Paris en 2015.
Parmi les auteurs, des paléontologues, des historiens comme Jean-Paul Demoule ou Bruno Dumézil, mais aussi des sociologues, des anthropologues et même... des archéologues. Ceux-ci conduisent des chantiers de fouilles et les vestiges qu'ils exhument apprennent beaucoup des périples anciens – à condition de parvenir à les interpréter pertinemment. Cette archéologie au sens propre se révèle ainsi inséparable de l'archéologie au sens figuré, celle qui étudie la genèse des représentations, les conditions historiques de la connaissance, l'émergence et le contenu des concepts.

15/09/2017 - Roger-Pol Droit - Le Monde

 

Table des matières

Préface
Introduction, par Dominique Garcia, Hervé Le Bras

Migrations préhistoriques - Migrations historiques – Migrations actuelles – De l’archéologie des invasions et des colonisations à celle des mobilités et des migrations – Exemples d’approches archéologiques des migrations anciennes – Idéologies et archéologie des migrations
Ouverture
1. Les théories des migrations, par Jean-Paul Demoule
Des faits et de l’interprétation – Qu’est-ce qu’une migration ? – La France immigrée – La France vient-elle du fond des âges ? – La génétique va-t‑elle remplacer
l’archéologie

2. Homo : le seul singe migrateur, par Pascal Picq
Des primates et des forêts – Les plus anciens Hominidés et
les premiers Hommes – Homo erectus et l’Ancien Monde,
– Les migrations d’Homo sapiens
1 / Les migrations préhistoriques du paléolithique et du néolitique
3. Le peuplement de l’Europe vu par la paléogénomique, par Eva-Maria Geigl
La paléogénomique – Les Néandertaliens et les Dénisoviens – Les premiers Homo sapiens en Europe – Le peuplement à l’Holocène – le Mésolithique – Le Néolithique – L’âge du Bronze en Europe – Des maladies contagieuses – Sélection des phénotypes au cours du temps– L’origine
des langues indo-européennes – Conclusion

4. Homo sapiens rencontre Néandertal en Europe, par Jean-Jacques Hublin
Les racines africaines de l’homme moderne – Vers les moyennes latitudes – « Industries de transition » et derniers Néandertaliens– Un Néandertalien en nous ?
5. Migration et préhistoire, par Peter Bellwood
Gros plan sur les migrations préhistoriques – Les premières migrations d’Hominidés vers la Chine, Java et l’île de Florès – L’ennemi public numéro un du point de vue néandertalien – Fermiers, constructeurs de bateaux et familles linguistiques
6. Modélisation et simulation de la colonisation néolithique de l’Europe tempérée
par la culture à céramique linéaire, par Jérôme Dubouloz
Quelques données archéologiques de base – Quelques éléments du modèle – Quels résultats ?
7. Migrations et remplacement de la langue : la diffusion de la langue des agriculteurs et l’hypothèse anatolienne de l’origine des langues indo-européennes, par Colin Renfrew
La question des origines indo-européennes – La diffusion linguistico-agricole et l’hypothèse anatolienne – L’impact de l’ADN ancien
II / Migrations et mobilités protohistoirques et antiques
8. La formation de l’entité celtique : migration ou acculturation, par Patrice Brun
Brève histoire des idées sur l’origine des Celtes – Courte synthèse des sources archéologiques – Les surprenants résultats de la génétique – Conclusion
9. L’exemple des Grecs en Méditerranée, par Sophie Bouffier
Des Indo-Européens aux Doriens : le poids de la linguistique – Des migrations aux mobilités collectives ou individuelles, – Mobilités en réseaux – Nouvelles approches ?
10. Les Étrusques : quelles « origines » ?, par Vincenzo Bellelli
Histoire de la recherche – Les sources historiques – Les études génétiques – Les données archéologiques – La perspective linguistique – L’identité religieuse – Conclusion
11. Migrations phéniciennes vers l’Extrême-Occident : communautés de diasporas et groupes familiaux, par Ana Delgado
Huelva et les débuts de la diaspora phénicienne – Communautés phéniciennes occidentales et groupes familiaux – Mémoires familiales, identités sociales et commémorations funéraires – Conclusion
12. Les paradoxes de l’immigration dans l’Empire romain, par Claudia Moatti
Les catégories juridiques – Des politiques migratoires ? – Les paradoxes de l’immigration
13. Migration Lapita, populations austronésiennes et premier peuplement de l’Océanie lointaine,
par Christophe Sand
L’expansion austronésienne en Asie du Sud-Est insulaire – L’émergence de l’ensemble culturel Lapita dans l’archipel de Bismarck – La première expansion humaine en Océanie lointaine – La fin de l’expansion Lapita – L’enracinement des communautés Lapita – Conclusion
14. L’expansion bantoue : une nouvelle synthèse, par Augustin Holl
La première synthèse historique – Dynamiques des populations : apports de la bioanthropologie – Les dynamiques environnementales – Une nouvelle synthèse – Conclusion
III / Les migrations à l'époque médiévale
15. Préambule, par Isabelle Catteddu
Plusieurs grandes vagues de migrations – Renouvellement des méthodes et des questionnements
16. Les « invasions barbares » : sources, méthodes, idéologies, par Bruno Dumézil
Le Barbare, un produit de l’ethnographie antique – Querelles modernes autour des ancêtres fondateurs – L’âge des nationalismes – L’ère du soupçon
17. L’immigration scandinave sur le continent au Xe siècle : un invisible archéologique ?,
par Vincent Carpentier
Migration ou colonisation ? – Ce que l’archéologie dit ou ne dit pas, 258 – Perspectives nouvelles
18. Présences, expulsions et reconstitutions de communautés juives en France, par Paul Salmona
Présences antiques – Peleger et Sapaudus – Rues aux juifs et synagogues manquantes – Cimetières confisqués et pillés – Destins d’émigrés– Les juifs du pape – Une forte communauté en Lorraine – « Nouveaux chrétiens » – Une circulation importante des hommes et des
idées – La Shoah et le sauvetage – L’arrivée des juifs maghrébins – Conclusion

19. Présence arabo-musulmane en Languedoc et en Provence du VIIIe au XIIIe siècle,
par Marc Terrisse
Cadre historique et trouvailles archéologiques en Languedoc au VIIIe siècle – La Provence « sarrasine » au Xe siècle – Des communautés musulmanes à Marseille et Montpellier aux
XIIe-XIIIe siècles ? – La diaspora des juifs de culture islamique – Conclusion
IV / Les migations aux époques moderne et contemporaine
20. De l’Afrique aux Amériques : archéologie de l’esclavage transatlantique
et de la diaspora africaine, par Theresa A. Singleton
L’arrachement du lieu d’origine – La traversée – Une nouvelle vie dans un nouveau monde – Diasporas secondaires : migrations et transplantations ultérieures
21. S’affranchir ou s’enraciner ? Le droit français sur la migration des colonies à la métropole à l’époque de l’esclavage, par Sue Peabody
Le Sol libre en France sous l’Ancien Régime – Autres cas hors de France – Évolutions après la Révolution française – Le cas de Madeleine
22. Archéologie de l’engagisme : histoire, société et culture des travailleurs sous contrat et de leurs descendants sur l’île Maurice, par Krish Seetah, Rosa Fregel, Julia Haines, Diego Calaon et Saša Čaval
Les migrants sous contrat à Maurice– Les baraquements de Trianon – Le cimetière de Bois Marchand – La plantation de Bras d’Eau – ADN et diaspora migratoire – Conclusion
23. Le cimetière « italien » du quartier des Crottes à Marseille : entre intégration et rejet,
par Anne Richier et Nicolas Weydert
Marseille, « première ville italienne de France – Des archives écrites aux archives du sol – Les morts et les vivants : de l’anthropologie biologique à l’histoire sociale – Intégration ou aliénation ? – Conclusion
Conclusion
24. Migrations et contacts culturels, par Dirk Hoerder
Les migrations dans une perspective de longue durée – Mobilité et migrations jusqu’au XVe siècle – Bref survol des migrations de l’Époque moderne – Pour une étude transculturelle des interactions entre migrants et résidents : le métissage
25. Sociétés à pattes et sociétés à racines : une géohistoire des mobilités de l’Ancien Monde à demain, par Christian Grataloup
L’idée de migration est-elle une question d’échelle ? – Sans discontinuité sociétale, il est difficile de parler de migration – L’autochtone est-il l’inverse du migrant ? – Le puzzle contre le réseau – Une géographie nomade de l’Eufrasie – Structures des territoires racinés face aux peuples à pattes – De l’altérité absolue à l’Autre relatif