Ainsi s'achèvent les expériences
La place des expériences dans la physique du XX siècle

Peter GALISON

« Bien que, selon l’adage, ce soit grâce aux expériences que la science progresse, pratiquement toute la littérature sur l’histoire des sciences porte sur la théorie. » Ouvrant son livre par cette affirmation provocatrice, Peter Galison y propose un voyage passionnant dans l’univers intellectuel et social de la physique expérimentale du XXe siècle, à partir d’une question simple : comment les physiciens parviennent-ils à tirer des conclusions d’une expérience qui se déroule en moins de cent millionièmes de seconde et qui ressemble à tant d’autres expériences ? En s’appuyant sur une étude historique poussée d’une série d’expérimentations microphysiques (illustrée de nombreux schémas et photos), des tâtonnements du début du siècle aux étonnantes recherches de la physique des hautes énergies contemporaine, l’auteur montre comment le passage de la paillasse du laboratoire aux accélérateurs géants a affecté la construction même des argumentations scientifiques. L’expérience n’est plus le fait d’un chercheur isolé, elle est produite par une communauté complexe d’acteurs, avec ses sous-groupes, ses compétitions, ses publications et ses normes. En s’intéressant à ce moment critique où les données sont recueillies par les physiciens avant qu’elles ne soient devenues des preuves, ce livre passionnera aussi bien les chercheurs et étudiants en physique que les historiens et les sociologues des sciences. À l’opposé des récits mythiques sur les découvertes de la recherche fondamentale, il montre comment instruments et appareils – grâce à la médiation des démonstrations heuristiques, des simulations informatiques et du savoir-faire artisanal – sont devenus le réceptacle des croyances et des pratiques de la communauté des physiciens modernes.

Version papier : 30,50 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Traduit de l'Anglais par Bertrand NICQUEVERT
ISBN : 9782707135605
Nb de pages : 360
Dimensions : 155 * 240 mm
Façonnage : Broché

Peter GALISON

Peter Galison est professeur Mallinckrodt d’histoire des sciences et de physique à l’université de Harvard.

Extraits presse

« C’est justement tout l’intérêt du livre novateur de Petre Galison de montrer en détail, à propos de trois expériences importantes du XXe siècle, comment les physiciens transformèrent des signaux expérimentaux en arguments jugés convaincants de l’existence de tel effet ou de telle particule. Dans chacun des cas, il montre comment la théorie influença l’interprétation des résultats expérimentaux, mais aussi comment en retour ceux ci conduisirent les physiciens à repenser leurs raisonnements. Aucun argument ni aucune observation ne fut donc immédiatement décisif. C’est uniquement dans un jeu de va-et-vient entre expérience et théorie, et uniquement quand l’accord entre ce que l’on attendait et ce que l’on « voyait » fut jugé suffisant, que les expériences purent s’achever . »

SCIENCES HUMAINES

«Cet ouvrage savant ravira les férus d'épistémologie.»

CIEL ET ESPACE

PRESSE

 

Table des matières

Préface - Préface à l'édition française - Avant-propos du traducteur - 1. Introduction - Stratégies de démonstration - Erreurs et dénouements - Les présuppositions et l'étendue de l'autonomie expérimentale - Vue d'ensemble de l'ouvrage - 2. Des agrégats aux atomes - De l'histoire aux statistiques - L'appareil à moyennes - Aimants moléculaires - L'électron - L'expérience d'Einstein - Les présuppositions d'Einstein - L'influence oubliée du magnétisme terrestre - Les attentes mises au défi - Canards, lapins et erreurs - Mettre un terme à une expérience, c'est tomber de Charybde en Scylla - 3. Particules et théories - Les particules une à une - Les rayons cosmiques de Milikan - Croyances sous-jacentes au « cri de naissance des atomes » - Contestation des instruments et des théories - Tester la mécanique quantique - La théorie quantique échoue - Un nouveau type de rayonnement - Regroupement des phénomènes - Deux arguments en faveur d'une nouvelle particule - Corroboration par la théorie, corroboration par l'expérience - L'achèvement des expériences : qu'est-ce qu'une preuve convaincante ? - 4. Mettre un terme à une expérience de physique des hautes énergies - L'échelle de la physique des hautes énergies - La sagesse collective : pas de courants neutres - Symétries et infinis - Priorités - De bonnes raisons de ne pas y croire - Le rôle des théoriciens - Bruit de fond et signal - Les courants neutres « existent-ils réellement » ? - Un événement à mettre dans un livre d'images - Le cercle de croyance s'étend - Modèles, bruit de fond et engagement - Expérience E1A : parties et participants - Courts-circuits et théorie de haut niveau - Premières données - « L'ombre d'un doute » - Décortiquer un achèvement - « Je ne vois pas comment faire disparaître ces effets » - 5. Culture théorique et culture expérimentale - Niveaux d'engagement théorique - Contraintes à long terme - Contraintes à moyen terme - Contraintes à court terme - Epanneler le bruit de fond - Caractère direct, stabilité et persistance des phénomènes - 6. La taille, la complexité et la fin des expériences - La construction de l'argumentaire - Collaborations et communautés - Sous-groupes, arguments et histoire - Fin - Annexe : auteurs des articles sur les courants neutres - Abréviations pour les sources d'archives - Bibliographie - Bibliographie complémentaire pour l'édition française - Index des noms - Table.