Philippe ARTIÈRES

Philippe Artières est historien, chargé de recherches au CNRS à l’École des hautes études en sciences sociales (IIAC). Président du Centre Michel-Foucault depuis 1995, il poursuit des recherches sur l’écriture et en particulier les écrits de la contestation. Il est notamment l’auteur de Le Livre des vies coupables. Autobiographies de criminels (1896-1909) (Albin Michel, 2000), Vidal, le tueur de femmes. Essai de biographie sociale, avec Dominique Kalifa (Perrin, 2001), Le Groupe d’information sur les prisons. Archives d’une lutte, avec Michelle Zancarini-Fournel et Laurent Quéro (IMEC, 2003), Lettres perdues. Écritures et enfermement (XIXe-XXe siècles), avec Jean-François Laé (Hachette-Littérature, 2003), et D’après Foucault, avec Mathieu Potte-Bonneville (Les Prairies ordinaires, 2007).

Bibliographie :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites